VIDÉO - Fusillade au Texas : "Je ne suis pas un héros", l'homme qui a tiré sur le tueur raconte la course-poursuite

International
TÉMOIGNAGE - L'homme qui a tué 26 personnes dans une église à Sutherland Springs, au Texas, a cherché à prendre la fuite après son crime. Stephen Willeford, qui habite juste à côté de la paroisse, a tenté de le stopper en lui tirant dessus. Il a réussi à le blesser avant de le poursuivre en voiture avec un autre habitant.

Il le dit lui-même, il a eu "peur de mourir". Dimanche, 26 personnes ont été abattues dans une petite église de Sutherland Springs, un hameau rural de 400 habitants, au Texas. Elles ont été tuées par Devin Patrick Kelley, un ex-militaire de 26 ans, qui a ouvert le feu dans la paroisse avec un fusil semi-automatique. De l'autre côté de la route, Stephen Willeford faisait la sieste chez lui quand il a entendu les coups de feu retentir. Ce plombier, âgé de 55 ans, est alors averti par sa fille qu'un homme en gilet pare-balles tire dans le lieu de culte. Il sort immédiatement de chez lui, armé d'un AR-15, puis se lance à la poursuite de l'assaillant.

Un échange de tirs s'engage alors pendant lequel Willeford blesse le tireur. Mais ce dernier, qui laisse tomber son arme au sol, parvient tout de même à s'enfuir au volant de son SUV blanc. Non loin de là, Johnnie Langendorff, un autre habitant de Sutherland Springs, finit de faire le plein de son véhicule, quand le plombier l'interpelle, lui raconte ce qu'il vient de se passer et lui demande son aide pour rattraper Devin Patrick Kelley. Dans la foulée, les deux hommes le prennent en chasse. Langendorff pousse son pick-up jusqu'à 150 km/h tandis que son passager tire sur le fuyard, touchant la lunette arrière qui vole en éclat. L'assaillant aurait par la suite perdu le contrôle de son véhicule avant de se donner la mort.

En vidéo

Fusillade au Texas : le portrait glaçant du tueur

"Je ne suis pas un héros"Stephen WILLEFORD, l'homme qui a blessé le tireur

Devenu un héros national, Stephen Willeford, l'homme qui a blessé le tireur, a expliqué avoir agi normalement. "Je ne suis pas un héros. Les gens dans cette église, ce sont des amis et de la famille. À chaque fois que j'entendais un tir, je savais que ça voulait dire qu'une vie avait été supprimée", a-t-il raconté à ABC, submergé par l'émotion. "J'étais terrifié pour eux, terrifié pour ma propre famille qui vit juste à côté. Mon dieu, mon seigneur, m'a protégé et donné la capacité de faire ce qu'il fallait faire."


Depuis qu'il s'est exprimé à la télévision, le plombier a reçu des centaines de messages de reconnaissance venu de tout le pays. À l'instar du conducteur du pick-up Johnnie Langendorff, l'autre "héros" de Sutherland Springs. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade dans une église au Texas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter