Fusillade en Allemagne : ce que l'on sait du drame familial qui a fait six morts

Fusillade en Allemagne : ce que l'on sait du drame familial qui a fait six morts
International

Allemagne – Un homme a fait feu à plusieurs reprises ce vendredi à Rot am See dans la région du Bade-Wurtemberg en Allemagne tuant et blessant plusieurs personnes. L'auteur présumé a été interpellé.

Plusieurs coups de feu ont été tirés ce vendredi midi par un individu armé à Rot am See, commune située entre Nuremberg et Francfort dans le sud-ouest de l'Allemagne. Cette fusillade survenue dans la région du Bade-Wurtemberg aurait coûté la vie à six personnes et fait des blessés.

12h45, premiers tirs

La fusillade s'est produite vers 12h45 heure locale (11h45 GMT) près de la gare de Rot am See, une localité de 5.200 habitants proche de la ville de Heidelberg, dans l'Etat régional du Bade-Wurtemberg. "Je vis à Rot am See depuis 50 ans et je n'ai jamais rien vécu de tel", a témoigné une passante auprès de médias allemands. "Désormais, Rot am See va être connu, mais pour une horrible raison". Le suspect a fait feu à l'aide d'un revolver automatique 9mm. 

Six morts et deux blessés graves

Six personnes sont  décédées au cours de ce tragique événement. Deux autres personnes ont été grièvement blessées avant d'être prises en charge par les secours. Toutes sont issues de la même famille, le père et la mère du suspect figurent parmi les victimes. Les victimes, ont été découvertes dans l'entrée de l'auberge "L'empereur allemand" où elles participaient à une "réunion de famille".  Il s'agit de trois hommes de 36, 65 et 69 ans, et trois femmes de 36, 56 et 62 ans. Un des blessés graves se trouvait vendredi soir entre la vie et la mort, selon la police. Deux adolescents de 12 et 14 ans ont été légèrement blessés. 

Le tireur interpellé

Interpellé par les forces de l'ordre, le tireur présumé est âgé de 26 ans et est de nationalité allemande. Il a agi seul et il n'y a aucun indice de l'éventuelle existence d'un complice, d'après l'agence de presse allemande dpa.  Le mobile de la fusillade n'était pas encore clair, la police appelant à éviter toute "spéculation". Titulaire d'un permis de port d'armes et pratiquant le tir sportif, c'est lui qui appelé la police pour se dénoncer, avant d'attendre les agents devant le lieu du crime.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent