Fusillade en Californie : des engins explosifs retrouvés chez les tireurs

Fusillade en Californie : des engins explosifs retrouvés chez les tireurs

DirectLCI
ARMES À FEU - Douze engins explosifs et 6 000 cartouches ont été retrouvés au domicile du couple qui a tué 14 personnes mercredi en Californie. Les autorités parlent d'un acte prémédité.

Nouvelle découverte après la fusillade qui a fait une dizaine de morts mercredi aux Etats-Unis. Le couple qui a tué 14 personnes en Californie disposait d'un arsenal colossal de munitions et semble avoir prémédité son acte. Douze engins explosifs artisanaux ont été retrouvés au domicile du couple, ainsi qu'environ 6 500 cartouches de fusil d'assaut et d'armes de poing, a énuméré Jarrod Burguan, le chef de la police locale, lors d'une conférence de presse jeudi, au lendemain de la pire tuerie aux Etats-Unis en trois ans.

Trois autres engins explosifs artisanaux reliés entre eux et actionnables à distance ont aussi été retrouvés dans le bâtiment visé par les tueurs. Mais ces engins n'ont finalement pas explosé, a précisé le chef de la police locale, Jarrod Burguan, lors d'une conférence de presse. La police a par ailleurs confirmé que les armes à feu utilisées lors de la fusillade ont été achetées légalement : les deux pistolets et deux fusils d'assaut avaient été achetés légalement, les premiers par Farook, mais pas les fusils d'assaut.

EN SAVOIR + >> La police dévoile l'identité des victimes

Un acte prémédité

Pour l'heure, si les autorités restaient prudentes pour énoncer un motif, elles affirmaient dorénavant que le carnage de mercredi semblait prémédité, vu l'arsenal retrouvé. "Il serait irresponsable à ce stade de parler de terrorisme", mais "il semble qu'ils menaient une mission" dont l'objectif reste à déterminer, a commenté David Bowdich, l'un des responsables du FBI, lors de la conférence de presse.

Des témoignages mentionnés par la police laissent entendre que le motif pourrait être lié à une dispute sur le lieu de travail d'un des suspects, employé des services de santé de San Bernardino, la ville californienne où a eu lieu le carnage. La police a toutefois remarqué que le couple "était clairement préparé, personne ne s'énerve à une fête (de bureau) et intervient avec quelque chose d'aussi élaboré".

Le président Barack Obama a déclaré pour sa part jeudi que les mobiles des auteurs étaient encore inconnus, jugeant que la piste terroriste était "possible". "Mais nous ne savons pas pourquoi ils l'ont fait, nous ne connaissons pas leurs motivations" a-t-il précisé. Le nouveau bilan fait état de 14 morts et 21 blessés.

EN SAVOIR +
>>
Fusillade de San Bernardino : 14 morts, 21 blessés, deux suspects tués
>>
La traque des deux suspects en images
>>
Qui sont les tireurs de San Bernardino ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter