Fusillade en Floride : Emma Gonzalez, survivante et militante anti-armes, fait déjà mieux que la NRA sur Twitter

DirectLCI
LUTTE NUMÉRIQUE – La lycéenne de 18 ans, devenue porte-parole malgré elle du combat contre Donald Trump et les armes à feu, compte désormais plus d’abonnés sur Twitter que le puissant lobby pro-armes.

Ils sont plusieurs à avoir pris la parole publiquement depuis le drame. Mais elle est celle que les médias ont érigé en symbole. Symbole d'une jeunesse américaine qui en a assez. Assez des tueries de masse perpétrées en raison d'une législation sur les armes à feu beaucoup trop laxiste outre-Atlantique. Emma Gonzalez, 18 ans, est de tout les plateaux télé depuis son puissant discours de 11 minutes dans lequel elle attaquait Donald Trump ad hominem. 

Elève de terminale au lycée de Parkland, où une fusillade perpétrée par un ancien élève a fait 17 morts, elle est devenue l'étendard d'une génération qui souhaite un meilleur contrôle des armes à feu aux Etats-Unis.  Son champ de bataille ? Les médias bien sûr, les réseaux sociaux surtout. La jeune femme a ouvert son compte Twitter peu après la tuerie sous le nom @Emma4change, "Emma pour le changement". Un compte qui a désormais plus de 936.000 abonnés lundi matin. Soit presque deux fois plus que celui de la NRA, la National Rifle Association of America, le très puissant pro-armes à feu, suivi par 583.000 personnes.


Des internautes attentifs ont suivi de près cette course aux chiffres le week-end dernier et se sont empressés de la féliciter. "Désormais, Emma Gonzalez a plus de followers que la NRA. Cela s'est produit en moins de deux semaines. Ceci est un mouvement. Ceci est le futur. Le changement, c'est maintenant", a ainsi écrit Beau Willimon, créateur de la série House of Cards.

Emma Gonzalez est également plus suivie que Dana Loesch, la très médiatique porte-parole de la NRA qui assure le service après-vente du lobby depuis la tuerie de Parkland. Toutes les deux se sont faites face la semaine dernière lors d'une session de questions-réponses organisés la semaine dernière par CNN, chacunes campant sur ses positions. En deux semaines, les manifestations contre le port d'armes se sont multipliées aux Etats-Unis. Une grande marche "March for our lives" ("Marchons pour nos vies"), organisée par les les lycéens de Parkland, se tiendra à Washington DC le 24 mars. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter