Fusillade au Texas : les chiffres toujours plus fous des armes à feu aux Etats-Unis

International
INFOGRAPHIES – Alors qu'une nouvelle fusillade a ensanglanté un lycée texan, vendredi 18 mai, en plein débat autour de la libre circulation des armes à feu, retour, chiffres à l’appui, sur un problème endémique pour les Etats-Unis.

À chaque massacre, le débat est relancé. Trois mois après le massacre de Parkland, une nouvelle tuerie a ensanglanté un lycée de Santa Fe, au Texas, faisant plusieurs victimes. Après Parkland, le président Trump, ne semblait toujours pas prêt à faire bouger les lignes au sujet de l'encadrement des armes à feu.


Dans un tweet publié au lendemain de la fusillade de Parkland, le président américain avait ainsi préféré mettre en cause l'acte d'un déséquilibré mental (un argument déjà utilisé après le massacre dans une église de Sutherland Springs, au Texas) sans aucune allusion aux armes. Une façon implicite de renvoyer la discussion aux calendes grecques. Au début du mois, il avait même remis une pièce dans la machine, à la convention de la NRA, choquant le monde - à défaut de son assistance - en mimant les terroristes du Bataclan, pour mieux insister sur l'hypothèse selon laquelle, si des gens avaient été armés dans la salle de spectacle, le massacre aurait été moindre.

Difficile, dès lors, d’imaginer voir évoluer le deuxième amendement de la Constitution qui garantit aux citoyens américains le droit d’être armés, d'autant plus que la très puissante association pro-armes NRA (National Rifle Association) veille au grain. Mais pas de quoi entamer la détermination de plusieurs élèves survivants de la fusillade, qui, fin mars, avaient manifesté par centaines de milliers à Washington pour obtenir un contrôle plus strict sur les armes à feu. Il faut dire que les statistiques sur leur vente, leur circulation ou leur utilisation dans le pays donnent le tournis. Retour, chiffres et infographies à l’appui, sur un problème endémique pour les Américains. 

Toujours plus de victimes

Il suffit se rendre sur le site internet de Gun Violence Archive pour comprendre l’étendue de la problématique. En 2017, plus de 61.000 incidents impliquant des armes à feu ont été recensés aux Etats-Unis, selon l’ONG. Des "incidents" qui ont fait près de 16.000 morts et 32.000 blessés. À noter que les enfants (de moins de 11 ans) et les adolescents (de 11 à 17 ans) représentaient respectivement 732 et 3234 du total des victimes. Au 18 mai 2018, 21.774 "incidents" ont déjà été répertoriés, faisant plus de 5400 morts et près de 10.000 blessés, dont près de 1200 jeunes.

Toujours plus de tueries de masse

Gun Violence Archive répertorie également le nombre de tueries de masse (au moins quatre morts) chaque année. Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, 346 de celles-ci ont été recensées ; soit près d’une par jour. Des chiffres qui s’approchent de ceux, abyssaux, de 2016, qui avait vu 383 tueries de masse se produire aux Etats-Unis. En 2018, au bout des 138 premiers jours de l'année (soit le 18 mai), le décompte était à 100.  


Preuve d'une certaine recrudescence du phénomène, les pires massacres de l'histoire récente ont été commis ces dix dernières années. Avant la tuerie de Las Vegas en octobre dernier (58 morts), celle d'Orlando, le 12 juin 2016, avait été la plus meurtrière avec 49 morts. Arrivent ensuite celles du campus Virginia Tech (32 morts), à Blacksburg, le 16 avril 2007 et de l'école élementaire de Newton (27 morts), le 14 décembre 2012. 

Toujours plus d’armes

Autant de victimes, autant de tueries, ces données hallucinantes s’expliquent en grande partie par le nombre d’armes en circulation aux Etats-Unis. Sur les 650 millions d’armes détenues par des civils estimées dans le monde, près de la moitié (48%) se trouveraient sur le sol américain. Près de 310 millions d’unités, dont la moitié serait, selon une étude des universités d’Harvard et de Northeastern publiée en 2016, la propriété de 3% des adultes américains. Colossal. Une preuve supplémentaire de cette démesure : le pays compte, en moyenne, 89 armes pour 100 habitants, ce qui en fait, de loin, le numéro un du classement mondial (le Yémen, deuxième, dénombre 55 armes pour 100 habitants). 


Pour rappel, il suffit généralement d'avoir un casier judiciaire vierge pour pouvoir acheter une arme aux Etats-Unis. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter