G20 : échec des négociations entre les Etats-Unis et la Russie sur le conflit syrien

International
Lundi 5 septembre, Washington et Moscou ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur la guerre en Syrie. Parmi les points de divergence, se trouve le sort réservé à Bachar el-Assad.

Les Etat-Unis et la Russie étaient en négociations au sujet du conflit Syrien, en marge du G20 qui se déroule à Hangzhou, dans l'est de la Chine. Mais comme l'indique un diplomate américain, des divergences persistantes n'ont pas permis de trouver un accord ce lundi 5 septembre entre le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.


Dès dimanche, les Etats-Unis avaient accusé la Russie de faire "marche arrière" sur certains points des négociations, ce qui rendrait impossible une éventuelle coopération entre les deux pays, qui effectuent de manière séparée des frappes aériennes sur le sol syrien.


L'un des points sensibles des discussions est le sort réservé à l'actuel président du pays Bachar el-Assad. Moscou, reste son soutien, alors que le régime continue de combattre l'opposition syrienne. Ce qui est un autre point de discorde entre les deux puissances.

Une rencontre entre Barack Obama et Vladimir Poutine

Avant même le début des négociations, la maison blanche avait indiqué qu'elle les aborderait "avec un certain scepticisme", évoquant malgré tout, que "cela (valait) le coup d'essayer".


Quelques heures après cet échec, Barack Obama et Vladimir Poutine se sont entretenus de manière informelle, sans que l'on sache pour l'instant l'objet de leurs discussions.


Le conflit syrien, débuté en mars 2011, a fait plus de 290.000 morts et des millions de personnes ont dû fuir leur pays.


Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter