Gaza : Benyamin Netanhayou déterminé à poursuivre l’opération militaire

Gaza : Benyamin Netanhayou déterminé à poursuivre l’opération militaire

PROCHE-ORIENT – Le Premier ministre israélien Benyamin Netanhayou a indiqué ce samedi soir qu’Israël entendait continuer l’opération militaire "selon les besoins sécuritaires". Les troupes de Tsahal, qui préparent un redéploiement, se sont néanmoins retirées de plusieurs quartiers de la bande de Gaza en fin de journée.

"Nous allons continuer cette opération le temps qu'il faudra". Le message de Benyamin Netanyahou délivré ce samedi soir est clair : Israël n’entend pas pour le moment arrêter son opération militaire. "Nous avons promis depuis le départ le retour au calme pour les citoyens d'Israël et nous continuerons d'agir jusqu'à ce que nous ayons atteint cet objectif. Cela prendra aussi longtemps que nécessaire et nous emploierons toute la force requise", a déclaré le Premier ministre israélien vers 20 heures, heure française lors d’une déclaration retransmise à la télévision israélienne.

Benyamin Netanyahou a par ailleurs menacé les islamistes palestiniens du Hamas s'ils continuent leurs attaques contre Israël à partir de la bande de Gaza. "Nous n'acceptons pas que les tirs se poursuivent", a-t-il déclaré. "Le Hamas devra comprendre, même si cela doit prendre du temps, qu'il paiera un prix intolérable, de son point de vue, pour la continuation des tirs".

Vers un redéploiement de l’armée israélienne

Quelques minutes plus tôt, on apprenait que l’armée israélienne se retirait de plusieurs quartiers de la bande de Gaza. Tsahal a en effet annoncé son retrait de Beit Lahyia, au nord de l'enclave, ainsi que de plusieurs villages situés à l'est de Khan Younis. Une partie des soldats a même commencé à quitter la bande de Gaza, selon la télévision israélienne. Les habitants des zones concernées ont été autorisés à rentrer chez eux près de deux semaines après avoir été chassés par les bombardements.

Quatre semaines après le début de la guerre, l’armée israélienne envisage désormais un redéploiement de son dispositif au sol alors que la destruction des tunnels percés par le Hamas entre les deux territoires pourrait être terminée dans les vingt-quatre prochaines heures, selon plusieurs hauts responsables militaires cités par le quotidien israélien "Haaretz".

Au moins 296 enfants palestiniens ont par ailleurs été tués depuis le début de l’offensive israélienne contre le Hamas le 8 juillet selon l’Unicef. "Les enfants comptent pour 30 % des victimes civiles", estime l'agence onusienne. Parmi ces enfants, l'Unicef dénombre 187 garçons et 109 filles et au moins 203 ayant moins de 12 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet vers l'ISS : la capsule Crew Dragon est en orbite autour de la Terre

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : Poutine impose 10 jours fériés en mai pour lutter contre le virus

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Lire et commenter