Gaza : nouvelle trêve de cinq jours malgré des frappes de part et d'autre

Gaza : nouvelle trêve de cinq jours malgré des frappes de part et d'autre

International
DirectLCI
CONFLIT - Un nouveau cessez-le-feu de cinq jours a été conclu mercredi soir, malgré des tirs de roquettes du Hamas et des raids aériens israéliens.

La trêve a finalement été reconduite. Palestiniens et Israéliens se sont mis d'accord mercredi soir pour prolonger le cessez-le-feu dans la bande de Gaza pour une nouvelle période de 5 jours, selon l'Egypte. Cette annonce est survenue à trois quarts d'heure de l'expiration de la t rêve de 72 heures qui était entrée en vigueur lundi . Cette nouvelle trêve a failli voler en éclats comme toutes les précédentes, avec de nouveaux tirs de roquettes sur Israël et des frappes aériennes sur la bande de Gaza dans la nuit de mercredi à jeudi. 

> Notre dossier consacré au conflit entre Israël et le Hamas

Pour arriver à ce nouvel accord, d'éprouvantes négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens ont été menées pendant trois jours sous l'égide des Egyptiens. Elles ont finalement abouti in extremis mercredi soir. "Nous sommes tombés d'accord pour donner plus de temps à la négociation", a déclaré le chef de la délégation palestinienne au Caire. Les Palestiniens ont cependant a nouveau signifié qu'ils faisaient de la levée du blocus imposé depuis sept ans sur la bande de Gaza une condition sine qua non à une trêve durable. 

Le Hamas dit continuer à fabriquer des roquettes

Le porte-parole du Hamas à Gaza a affirmé dans un communiqué que la branche armée du mouvement islamiste palestinien continuait à fabriquer des roquettes. Il a ainsi voulu envoyer "un message disant aux amis comme aux ennemis que les objectifs de l'occupant israélien dans cette guerre ont échoué". L'Etat hébreu avait en effet assuré se lancer dans une opération aérienne et terrestre sur Gaza le 8 juillet pour faire cesser les tirs de roquettes et détruire les tunnels du Hamas

Les deux parties pourraient cependant se diriger vers un compromis qui confierait à l'Autorité palestinienne, tout juste réconciliée avec le Hamas, la responsabilité des futures négociations et des frontières de Gaza. Depuis le lancement de l'offensive israélienne, près de 2000 Palestiniens ont été tués. L'armée israélienne a recensé près de 4000 tirs de roquettes depuis Gaza. Côté israélien, 64 soldats et trois civils ont péri. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter