Gaza : plus de 2 000 Palestiniens tués, selon un nouveau bilan

International

CONFLIT – Un nouveau bilan, dressé par le ministère de la Santé palestinien, fait état de plus de 2 000 victimes à Gaza depuis le début de l'opération "Bordure protectrice" lancé par Israël le 8 juillet.

Alors qu'un fragile cessez-le-feu est toujours en cours ce lundi entre Israël et le Hamas, le ministère de la Santé palestinien annonce que la guerre a fait plus de 2 000 victimes à Gaza. Selon le ministère, parmi les 2 016 Palestiniens tués, 541 sont des enfants et 250 des femmes. Ce nouveau bilan inclut des Gazaouis ayant succombé à leurs blessures dans des hôpitaux à Gaza et à l'étranger, a précisé le ministère.

Fin du cessez-le-feu à minuit

Le dernier bilan officiel de l'ONU faisait état de 1 980 victimes palestiniennes, dont une majorité de civils, depuis le début de l'opération "Bordure protectrice", lancée le 8 juillet par Israël contre l'enclave palestinienne. Côté israélien, les combats auront provoqué la mort de 64 soldats, ainsi que trois civils tués par les tirs de roquettes palestiniens.

Ces chiffres tombent alors que les deux parties sont toujours en négociation au Caire, sous l'égide de l'Egypte. Aucun accord ne semble avoir été trouvé pour le moment, Israël et le Hamas campant sur leurs positions. Le cessez-le-feu observé dans la bande de Gaza depuis cinq jours, prend fin ce lundi soir à minuit (21 h GMT).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter