George W. Bush et Michelle Obama, une complicité qui ne date pas d’hier

International
BIG HUG – L’image de Michelle Obama enlaçant furtivement George W. Bush samedi lors de l’inauguration du musée de l’Histoire afro-américaine à Washington a été largement commentée ce week-end. La complicité de la première dame et de l’ancien président ne date pourtant pas d’hier.

L’image a fait le buzz ce week-end. Samedi, lors de l’inauguration du musée de l’Histoire afro-américaine à Washington, Michelle Obama a furtivement enlacé George W. Bush au moment où les 43e et 44e couples présidentiels américains se sont retrouvés sur scène pour la cérémonie officielle. 


Un instant éphémère, largement commenté (et parodié !) sur les réseaux sociaux ce week-end, illustrant une complicité qui remonte déjà à plusieurs années en arrière.

Main dans la main

Michelle Obama et George W. Bush étaient apparus côte à côte en juillet dernier lors de l’hommage aux cinq policiers abattus à Dallas, pour une image symboliquement forte, comme le rappelle le New-York Times. Leurs conjoints à leurs côtés, ils s’étaient alors tenu la main durant "The Battle Hymn of the Republic" (un chant patriotique américain, ndlr). 

Un an plus tôt, lors des commémorations du cinquantenaire de la marche de Selma à Montgomery pour les droits des Noirs américains, l’ex-chef de l’Etat et l’épouse de Barack Obama avaient là aussi échangés plusieurs moments de complicité, captés par les photographes. 

Taquineries

En juin 2012, quand George Bush est retourné à la Maison-Blanche pour l’affichage de son portrait officiel aux côtés de celui de ses 42 prédécesseurs, il s’était amusé à taquiner la première dame. Il lui avait alors rappelé qu’en 1814, lorsque les Britanniques mirent le feu à résidence présidentielle, une autre First lady, Dolley Madison, avait sauvé le portrait de George Washington des flammes. 


"Maintenant, Michelle", lançait-il alors à Michelle Obama, en désignant son portrait, "si quelque chose arrive, voici l’homme à sauver". 


Pour CNN, cette relation complice pourrait être née en janvier 2009 lors de l’investiture de Barack Obama. Devant le Capitole, l’ancien président avait en effet consacré de nombreuses minutes à la nouvelle première dame et à ses filles Sasha et Malia. 

VIDEO - En pleines tensions raciales, Obama inaugure le Musée de l’Histoire afro-américaine

En vidéo

En pleines tensions raciales, Obama inaugure le Musée de l’Histoire afro-américaine

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter