Gilbert Baker, le créateur du drapeau symbole des homosexuels, est décédé

Gilbert Baker, le créateur du drapeau symbole des homosexuels, est décédé
International

DÉCÈS – L’artiste américain Gilbert Baker, à l’origine du drapeau arc-en-ciel, érigé en symbole de la communauté gay et lesbienne, est décédé à l’âge de 65 ans, a annoncé samedi matin son ami militant, Cleve Jones.

Les communautés gay et lesbienne est en deuil. Cette nuit, le créateur du drapeau arc-en-ciel, leur emblème, est décédé. L’annonce a été faite dans la nuit de vendredi à samedi par son ami, le militant Cleve Jones. S’il n’en a pas révélé la cause, le quotidien San Francisco Chronicle précise de son côté que l’artiste est mort dans son sommeil à son domicile de New York, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il avait 65 ans. 

"J'ai le coeur brisé, écrit Cleve Jones sur Facebook. Mon plus cher ami au monde est parti. Gilbert a donné au monde le drapeau arc-en-ciel ; il m'a donné 40 ans d'amour et d'amitié. Avant de conclure : "Je t'aimerai pour toujours Gilbert Baker."

Une avalanche d’hommages

Ancien soldat qui avait appris à coudre vers l’âge de 20 ans, proche du politicien et militant des droits LGBT assassiné Harvey Milk, Gilbert Baker a notamment inventé le célèbre drapeau aux huit couleurs pour la journée de la liberté homosexuelle organisée en 1978, à San Francisco. L’événement, alors unique en son genre, a inspiré par la suite les célèbres marches de la "gay pride" qui ont lieu chaque année à travers le monde. 

Pour lui rendre hommage, Cleve Jones a invité ses amis de San Francisco à se rassembler pour une veillée sous un drapeau arc-en-ciel au quartier de Castro, le lieu emblématique de la communauté gay dans la ville.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnalités ont également réagi. C'est le cas du  réalisateur Dustin Lance Black, qui a gagné un Oscar pour le scénario du film "Milk" (2008, avec Sean Penn dans le rôle d'Harvey Milk) et créateur une série télévisée sur le mouvement LGBT, "When we rise". "Les arcs-en-ciel pleurent. Notre monde manque de couleurs sans toi, mon 

amour", a-t-il twitté. 

D'autres, moins connus en France, comme le comédien américain, Ryan G.Hinds, ou le journaliste de Buzzfeed, Dominic Holden, ont également laissé leur petit mot sur la toile. 

Tout comme le premier marié gay de France, Vincent Boileau-Autin et le militant LGBT, F Vanderlynden. 

Gilbert Baker laisse ainsi une trace indélébile à huit couleurs : le rouge pour la vie, l’orange pour la réconciliation ou la guérison, le jaune pour le soleil, le vert pour la nature, le turquoise pour l’art, l’indigo pour l’harmonie, le violet pour l’esprit de communauté et le rose pour le sexe. Le tout, pour la communauté gay et lesbienne. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent