Gilets jaunes sur les Champs-Élysées : comment les médias étrangers ont-ils traité les violences de samedi ?

International
MÉDIAS - La deuxième manifestation nationale des Gilets jaunes samedi 24 septembre a été très suivie par de nombreux médias étrangers. Que ce soit le New York Times ou Bild, tous ont consacré des articles aux manifestations surtout celle de Paris, où les images étaient très impressionnantes.

Quand les Gilets jaunes font parler d'eux à l'autre bout du monde. Alors que la majorité des médias français ont traité tout le samedi 24 novembre la nouvelle journée de mobilisation des Gilets Jaunes, ces manifestations, et particulièrement celle très violente sur les Champs-Élysées, ont aussi intéressé les médias étrangers. En effet, plusieurs d'entre eux ont consacrés plusieurs articles sur le mouvement.


Par exemple, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel s'est inquiété pour "la magnifique avenue des Champs-Elysées" où des "policiers ont tenté de disperser des manifestants avec des gaz lacrymogènes et un canon à eau". Outre-Rhin, on rappelle aussi le triste bilan de la semaine écoulée : 2 morts, 600 civils et 136 policiers blessés. Sur l’angle politique, nos voisins allemands soulignent aussi l’intervention de Marine Le Pen, "la populiste d’extrême droite" dans le débat sur le lieu de la manifestation, qui aurait dû se tenir sur le Champs de Mars.

"La contestation bascule dans la violence"

Pour le New York Times, ces manifestations constituent le plus sérieux challenge auquel Emmanuel Macron se confronte depuis son élection. "Cet amateurisme, c'est le signe d'une crise d'une système politique français", précise au journal le politologue Dominique Reynié.

Le quotidien italien la Stampa a mis en ligne une vidéo pour témoigner des violences qui secouent la capitale. "Entre la Marseillaise, les Gilets jaunes crient des slogans tels que Macron démission et La France en colère", ecrit le quotidien.

En vidéo

Les manifestations des Gilets Jaunes sur les Champs-Élysées vues par les télévisions étrangères

Le quotidien britannique The Guardian, lui, a opté pour un traitement très visuel. Un diaporama de clichés d'agences, tous plus impressionnants les uns que les autres, a été mis en ligne. 


En Belgique, le quotidien Le Soir a consacré son éditorial au mouvement. "La contestation bascule dans la violence. Les Gilets jaunes pacifiques laissent la place aux casseurs", s’inquiète Le Soir, en Belgique comme en France. "Il y a les vrais et les faux. Les vrais Gilets jaunes sont les grands perdants de la partie".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter