Grèce : d'Amazon à iTunes, ces sites Internet qui ne sont plus accessibles avec la crise

Grèce : d'Amazon à iTunes, ces sites Internet qui ne sont plus accessibles avec la crise

International
DirectLCI
INTERNET — Le contrôle des capitaux imposé par le gouvernement grec a contraint nombre de services utilisés quotidiennement à fermer leurs portes.

C'est une des conséquences inattendues de la crise grecque. Avec les restrictions imposées par le gouvernement sur la circulation de l'argent, un grand nombre d'applications et de sites Internet ne sont désormais plus accessibles depuis la Grèce. Après avoir été confronté à des retraits massifs d'argent, Athènes a en effet décidé le 28 juin de limiter les opérations bancaires de ses concitoyens. Deux règles principales ont été mises en place : la limitation des retraits d'argent liquide à 60 euros par jour et l'obligation d'obtenir un accord du ministère des Finances avant tout transfert à l'étranger.

EN SAVOIR + >> Les 10 mots pour comprendre la crise grecque

La conséquence, c'est que beaucoup d'applications et de sites Internet qui, en France et ailleurs dans le monde, sont utilisés quotidiennement, sont en revanche inaccessibles depuis la Grèce. Du shopping sur Amazon ? Impossible, tout comme les achats d'applications ou de musique pour son téléphone. De même, PayPal, le service de paiement en ligne utilisé par nombre de sites Internet, est désormais inopérant. Dans un communiqué, l'entreprise explique que « suite aux récentes décisions des autorités grecques concernant le contrôle des capitaux, il n'est pas possible d'alimenter son compte PayPal à partir de comptes en banque grecs, ni d'effectuer des transactions avec d'autres pays ».

Les start-up grecques aussi concernées

Bien sûr, étant donné la gravité de la crise que traverse le pays, l'impossibilité d'installer sur son téléphone le dernier jeu à la mode n'est probablement pas le premier souci des Grecs. Sauf que ce blocage ne concerne pas seulement les grands groupes américains : nombre de start-up hellènes ont un besoin capital de ces services pour vendre leurs produits. Leur blocage pourrait donc également avoir des conséquences pour l'économie du pays.

EN SAVOIR +
>>
La Grèce vote massivement "non" au référendum
>>
Faudra-t-il piocher dans son épargne pour sauver la Grèce ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter