Grèce : vers des élections législatives anticipées cet automne

International

ELECTIONS - Fragilisé par le dernier plan de sauvetage de la Grèce, le gouvernement envisage des élections législatives dès cet automne.

La crise économique qui secoue la Grèce est en train de se muer en crise politique. Mercredi, le porte-parole du gouvernement de gauche radicale emmené par Alexis Tsipras a annoncé la tenue "probable" d'élections législatives anticipées cet automne, moins d'un an après l'arrivée au pouvoir de Syriza. "Des élections sont probables à l'automne", a déclaré Olga Gerovasili sur la radio Vima FM, ajoutant que "ça dépendra de la stabilité du gouvernement dans la période à venir".

Syriza sans majorité

Depuis quelques jours, Alexis Tsipras ne dispose en effet plus de majorité au Parlement d'Athènes, plusieurs membres de sa coalition ayant fait défection après le dernier plan de sauvetage du pays. Le Premier ministre, porté au pouvoir début janvier sur la promesse de la fin de l'austérité, s'est en effet résolu mi-juillet à un sévère plan d'économies afin d'éviter à la Grèce un défaut de paiement et un possible abandon de la monnaie unique. Le plan prévoit notamment une hausse de la TVA, une baisse des pensions de retraites ainsi qu'un nouveau programme de privatisations afin de venir au système bancaire, actuellement soutenu activement par la BCE.

A LIRE AUSSI
>>
Nationalisations, lutte contre la corruption : ce que prévoyait Tsipras en cas de Grexit
>> La Grèce demande officiellement une nouvelle aide financière au FMI
>> Moins d'appels à SOS-Suicide, plus de produits de luxe : ces étranges effets de la crise grecque

Lire et commenter