Grenfell Tower : un frigo défectueux à l’origine de l'incendie meurtrier de Londres

DirectLCI
ENQUÊTE - Un réfrigérateur défectueux est à l’origine de l’incendie de la Grenfell Tower. L’enquête pointe par ailleurs des failles quant à l’isolation et au revêtement de l’immeuble qui "ont échoué à tous les tests de sécurité". La police n'exclue pas d'engager des poursuites pour homicide involontaire.

L’enquête avance autour de l’incendie de la tour Grenfell qui a fait 79 morts, le 14 juin dernier au nord de Kensington, à Londres. Dans un point presse tenu ce jeudi en fin de matinée, Fiona McCormack, la superintendante du Metropolitan Police Detective a révélé qu’un réfrigérateur était à l’origine du sinistre. Pour autant, on ignore encore ce qu'il s'est passé : le modèle pointé du doigt, le FF175BP de la marque Hotpoint, n’a fait l’objet d’aucun rappel. Le fabricant est en train de procéder à de nouveaux tests sur le modèle incriminé. "Nous avons désormais une preuve d'expertise que le feu n'a pas été allumé volontairement", a-t-elle déclaré.


Reste que cette piste du frigo avait déjà été évoquée juste après le drame : des témoins avaient en effet affirmé avoir entendu un résident déclarer que son appareil était responsable de l'incendie. 

Par ailleurs, l'incendie a pu se propager rapidement à cause du revêtement extérieur de la tour, très inflammable. Une théorie déjà évoquée la veille lors d'une conférence de presse de la Première ministre britannique, Theresa May. Fiona McCormack a confirmé ce vendredi que les tuiles de revêtement et isolants "ont échoué à tous les tests de sécurité (...) Des essais préliminaires montrent que les échantillons d'isolant récupérés sur la tour Grenfell ont rapidement pris feu après le début du test".

En vidéo

Incendie à Londres : ce couple d'Italiens venaient d'emménager dans l'immeuble

"Compte tenu de l'ampleur du nombre de décès, nous envisageons (de retenir) l'homicide volontaire ainsi que des

infractions pénales et des infractions à la législation et aux réglementations", a-t-elle poursuivi. À ce stade, les autorités font état de 79 morts ou présumés tels. Un chiffre qui ne bouge pas. Mais le bilan pourrait encore s'alourdir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter