Groenland : une voiture de course roule sur la calotte glaciaire... mais c'est pour la bonne cause

DirectLCI
RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE - Pour sensibiliser le monde au réchauffement climatique et à la fonte des glaces, la Fédération internationale de l'automobile a organisé une course de Formule E en juillet dernier ... au Groenland.

Pour lutter contre le réchauffement de la planète, tous les moyens sont bons. La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a tenté, à sa manière, de sensibiliser le monde aux conséquences des changements climatiques. Son idée : organiser une course de Formule E ... sur la calotte glaciaire, au Groenland. L'événement s'est déroulé en juillet dernier. Pour ce faire, il a fallu hélitreuiller les monoplaces électriques en Arctique. 

"Si toutes les voitures du monde étaient électriques, ces icebergs et cette calotte glaciaire seraient plus grands" Alejandro Agag, fondateur de la Formule E

Pour Alejandro Agag, fondateur de la Formule E, il est temps d'agir. Après la course sur la calotte glaciaire, il explique : "Si toutes les voitures du monde étaient électriques, ces icebergs et cette calotte glaciaire seraient plus grands. C'est pour cela que nous sommes là". 


Cet été, le Groenland a battu des records de chaleur et de fonte des glaces avec des températures nettement supérieures à la moyenne, selon l'institut météorologique danois (DMI). A Kangerlussaq, dans le sud-ouest, par exemple, la température moyenne au printemps dernier a dépassé de 6.7° la normale saisonnière depuis 1949.  En avril dernier, le DMI avait déjà relevé que la calotte glaciaire de l'île avait commencé à fondre près d'un mois plus tôt que lors des années les plus chaudes. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter