Haïti : la tempête Laura a fait sa première victime

Haïti : la tempête Laura a fait sa première victime
International

INTEMPÉRIES - Une fillette de 10 ans est morte dimanche matin en Haïti lors du passage de la tempête Laura. Une autre tempête, Marco, devait se renforcer en avançant vers la Louisiane.

La tempête Laura a fait sa première victime. Une fillette de 10 ans est morte dimanche matin en Haïti en raison des fortes pluies et inondations qui s'abattent sur l'île. L'archipel n'est pas le seul touché : en Louisiane, sur la côte américaine, c'est la tempête Marco qui menace de devenir un ouragan.

En Haïti, l'enfant est décédée suite à la chute d'un arbre sur sa maison à Anse-à-Pitres, dans le sud-est. Plusieurs maisons sont déjà inondées dans cette commune haïtienne où des évacuations d'habitants sont en cours, a indiqué la protection civile. "Mettez vos masques et respectez les distances surtout dans les abris provisoires. Avec le Covid, nous avons considérablement moins de capacité d'accueil", avait souligné Audain Fils Bernadel, ministre de l'Intérieur, lors d'un point de presse des autorités samedi. 

Lire aussi

La tempête Laura pourrait gagner en intensité

Pour les autorités, le passage de la tempête Laura représente un double risque. En raison des intempéries et leurs conséquences matérielles, mais aussi à cause de l'épidémie. Car si la virulence du Covid-19 a été jusqu'ici relativement faible en Haïti - avec 8.050 cas testés positifs et 196 décès officiellement attribués au virus -, les autorités haïtiennes veulent prévenir une éventuelle propagation de l'épidémie en marge de catastrophes naturelles comme cette tempête. Notamment pour les citoyens les plus défavorisés, contraints de vivre dans des zones à risque, à proximité de canaux ou ravines obstrués de déchets.

Selon le centre américain de prévention des cyclones, Laura pourrait gagner en intensité au large de la Floride en début de semaine prochaine, après avoir dépassé Cuba et les Bahamas. Problème : une autre tempête menace déjà la région. Appelée Marco, celle-ci est rentrée dans la zone. Ce serait la première fois dans l'histoire que deux tempêtes tropicales se trouveraient dans le Golfe en même temps mais de telles prévisions restent peu fiables à long terme.

Selon le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami, l’œil de Laura se déplacera à travers Haïti et la Républicaine dominicaine dimanche matin, sera près ou au-dessus de Cuba dimanche soir et lundi puis au-dessus du sud-est du Golfe du Mexique lundi soir et mardi. Quant à la tempête Marco, elle doit, toujours selon le NHC, se renforcer et devenir un ouragan dans la journée. Elle devrait continuer à avancer dimanche et approcher le sud-est de la Louisiane lundi. Une fois devenu un ouragan, Marco devrait toutefois "rapidement" s'affaiblir une fois qu'il aura touché terre, selon le Centre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

EN DIRECT - Covid-19 : le bilan va "s'alourdir dans les prochains jours et semaines, quoi que nous fassions"

Débat Trump/Biden : "C’est incroyable de voir des visions aussi radicalement opposées s’exprimer aussi calmement"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent