Attaque au couteau à Hambourg : la police affirme que l'agresseur était connu comme "islamiste"

DirectLCI
ENQUÊTE - Une attaque perpétrée au couteau dans un supermarché de Hambourg, en Allemagne, a fait un mort et 6 blessés, vendredi après-midi. L'auteur de l'agression a été identifié. Selon la police il était connu comme un "islamiste".

Une personne a été tuée et six ont été blesséees, vendredi en milieu d'après-midi, à Hambourg lors d'une attaque au couteau commise dans un supermarché, dans le quartier de Barmbek, situé au nord de la ville. L'agresseur, armé d'un grand couteau, est entré dans le magasin et a tué un Allemand de 50 ans. Il en est sorti peu après et s'est mis à courir dans la rue en frappant au hasard sur son passage. Au total six autres personnes seront blessées, dont cinq hommes âgés de 19 à 64 ans et une femme de 50 ans. Certains d'entre eux le sont grièvement.


Ce sont les passants qui ont finalement stoppé l'agresseur. Plusieurs d'entre eux l'ont pris en chasse lorsqu'il est sorti en courant du supermarché. Alors que nombre d'entre eux profitaient du soleil en terrasse, ils l'ont entouré au beau milieu d'une rue et lui ont jeté des chaises. Il sera finalement frappé un peu plus loin d'un coup de barre de fer par un riverain, selon le Spiegel, et immobilisé au sol avant que la police ne l'arrête.

La police allemande a indiqué que l'homme avait 26 ans et était né aux Emirats arabes unis. Vendredi soir, le maire de Hambourg avait d'ores et déjà qualifié l'attaque d'"attentat", commis par un demandeur d'asile ayant agi par "haine" de l'Allemagne après avoir vu sa demande débouté. Il n'avait cependant pas pu être reconduit à la frontière, faute de documents d'identité en règle. Selon le quotidien Bild, l'homme vivait dans un centre de migrants de la ville. Il a été perquisitionné dans la soirée de vendredi par des unités spéciales de la police.


Alors que plusieurs témoins avaient indiqué vendredi que l'assaillant avait crié "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand"), la police a indiqué ce samedi midi lors d'une conférence de presse qu'il était connu des services de sécurité comme un "islamiste mais pas comme jihadiste". Elle a aussi souligné  qu'il y avait à ce stade "des indications sur des motivations islamistes" pour l'attaque mais que l'agresseur souffrait aussi de problèmes "psychologiques". Selon le Spiegel, l'assaillant était également un consommateur de drogues régulier.

S'il se confirme que l'attaque au couteau est un attentat à motivation islamiste, la comparaison entre cet acte et l'attaque au camion-bélier contre le marché de Noël à Berlin en décembre sera alors inévitable. Elle avait fait douze morts. L'assaillant, Anis Amri, se trouvait dans une situation identique : demandeur d'asile débouté, il se trouvait toujours en Allemagne car il n'avait pas de papiers. Dans le pays, le débat autour des migrants, très vif depuis qu'Angela Merkel a décidé d'ouvrir les portes du pays aux réfugiés en 2015, risque donc de ressurgir et d'orienter le choix de millions d'Allemands lors des élections législatives, prévues le 24 septembre prochain.

Live

EXPLORATION 


"Zealandia", gigantesque masse terrestre essentiellement immergée sous les eaux de l'océan Pacifique, va-t-il être reconnu au même titre que l'Europe ou l'Afrique ? 

Des scientifiques partent à la recherche des terres immergées de Zealandia, le "nouveau continent"

Des scientifiques partent à la recherche des terres immergées de Zealandia, le "nouveau continent"

Revivez ci-dessous les événements de samedi à Hambourg

Urgent

#MOTIFS


Olaf Scholz, le maire de Hambourg, vient de qualifier l'attaque d'"attentat", commis selon lui par un demandeur d'asile ayant agi par "haine" de l'Allemagne. "Ce qui me rend encore plus en colère est que l'auteur est manifestement quelqu'un qui cherchait refuge en Allemagne et qui a détourné sa haine contre nous", a-t-il ajouté. 


Olaf Scholz est le premier responsable allemand à parler d'attentat, la police n'ayant pas encore utilisé le terme.

Une femme et quatre hommes ont été blessés lors de l'attaque. Un autre homme a été blessé en tentant de stopper l'assaillant.

Urgent

L'auteur de l'agression au couteau à Hambourg en Allemagne est un homme de 26 ans né aux Emirats arabes unis, a indiqué la police locale, précisant être encore en train de déterminer sa nationalité actuelle.

#TÉMOINS


La police d'Hambourg lance un appel sur Twitter à toutes les personnes ayant des informations ou des images de l'attaque à la machette qui a eu lieu cet après-midi.

La police judiciaire allemande a été chargée dans l'immédiat de l'enquête. Lorsque les autorités ont de forts soupçons qu'il s'agit d'un attentat, l'enquête passe en principe sous l'autorité du parquet fédéral antiterroriste.

Pour l'instant "aucune piste n'est privilégiée" par les autorités, précise le porte-parole de la police d'Hambourg.

Selon un journaliste de Bild, l'assaillant a utilisé une machette et non un couteau. Il aurait été désarmé par des passants.

Les images de la situation sur place à proximité du supermarché à Hambourg.

TÉMOIGNAGE


Un journaliste de Bild affirme que l'assaillant était armé d'une machette et, selon un témoin, qu'il aurait crié "allah akbar"

SUSPECT


Un journaliste allemand du quotidien Bild a publié sur Twitter une photo du suspect arrêté dans une voiture de police, recouvert d'un linge blanc ensanglanté.

ARCHIVES


Une précédente attaque au couteau a eu lieu à Hambourg en octobre 2016. Elle avait été revendiquée par Daech.

Hambourg : Daech revendique le meurtre d'un adolescent mi-octobre

Hambourg : Daech revendique le meurtre d'un adolescent mi-octobre

VIDÉO


De nombreux policiers et pompiers sont présents sur les lieux de l'attaque. Source : Marco Zitzow (Bild), Twitter

VIDÉO


Les premières images de l'opération de police à Hambourg nous parviennent. Elles ont été filmées par un journaliste de Bild.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter