Fox News accusée d'avoir protégé son présentateur vedette Bill O'Reilly, accusé de harcèlement sexuel

DirectLCI
SCANDALE - Fox News a été accusée lundi par la journaliste superstar Megyn Kelly d'avoir longtemps protégé son ancien présentateur vedette Bill O'Reilly, en dépit des accusations de harcèlement le visant.

En plein scandale autour d'Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, agression sexuelle et viol, le New York Times a révélé ce samedi que l'ancien présentateur vedette de la chaîne ultra-conservatrice Fox News, accusé de harcèlement sexuel et viré en avril dernier de la chaîne, avait signé un accord à l'amiable à 32 millions de dollars en janvier dernier. 


Toujours selon le New York Times, le présentateur qui incarnait, aux yeux de beaucoup, la chaîne Fox News, s'était pourtant vu offrir un nouveau contrat quelques mois plus tard, alors même que ses dirigeants étaient au courant de cet accord. Bill O'Reilly a finalement été licencié mi-avril, après que le Times ait révélé l'existence d'accords amiables avec cinq autres femmes ayant travaillé pour Fox News ou la chaîne d'information financière Fox Business Network

"Je suis dans le monde de la télévision, dans le journalisme depuis 43 ans. Aucune plainte n'a jamais été déposée contre moi par une collègue auprès des ressources humaines", a-t-il martelé, rappelant qu'il avait travaillé pour douze employeurs différents. 


Seulement, selon l'ancienne présentatrice de Fox News, Megyn Kelly, qui talonnait Bill O'Reilly à l'audimat avant de rejoindre la chaîne NBC en début d'année, c'est tout simplement faux. 

"La direction en avait connaissance"

L'ancienne présentatrice de Fox News a expliqué dans son émission ce lundi avoir envoyé, en novembre 2016, un email à plusieurs dirigeants de la chaîne, pour leur faire part de son indignation face aux déclarations de Bill O'Reilly. 


Dans celui-ci, elle mentionnait l'existence d'accords amiables entre le présentateur et plusieurs femmes l'ayant accusé de harcèlement, mais également le fait que, selon elle, la direction en avait connaissance.

Toujours selon Megyn Kelly, Bill Shine, co-président de Fox News à l'époque, l'aurait alors appelée pour lui dire qu'il allait "s'occuper de Bill O'Reilly". Ce dernier a affirmé lundi sur une radio conservatrice "vouloir que cette histoire ne soit plus qu'un souvenir car elle fait souffrir ma famille". 


"Je ne vais pas fuir et me cacher car je n'ai rien fait de mal", a ajouté Bill O'Reilly. "Je ne sais pas pourquoi Megyn Kelly me fait subir ça (...) Je l'ai beaucoup aidée dans sa carrière". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter