Haro sur les saucisses "vegan" en Allemagne

Haro sur les saucisses "vegan" en Allemagne

VEGAN - Le ministre allemand de l'Agriculture a réclamé mercredi 28 décembre l'interdiction de l'appellation "saucisses" ou "escalopes" pour les produits à base de protéines végétales. Selon lui, cela pourrait représenter une tromperie pour les consommateurs.

Le ministre allemand de l'Agriculture veut défendre la filière viande. Pour lui, plus question d'appeler "saucisses" ou "escalopes" des produits ne contenant pas de viande, un appel qui va dans le sens des doléances déjà exprimées par l'Association allemande des bouchers. "Je ne veux pas que l'on puisse prétendre que ces plats à base de pseudo-viande sont de la viande", a déclaré Christian Schmidt au quotidien allemand Bild. "Je me suis engagé à ce qu'un étiquetage clair soit mis en place", a-t-il ajouté.

Interrogé sur le cas des escalopes végétariennes et des saucisses vegans au curry, une adaptation des célèbres currywurst berlinoises, dont les Allemands et les touristes raffolent, Christian Schmidt a déclaré : "Ces termes trompent et déstabilisent les consommateurs. Je vais plaider pour qu'ils soient interdits dans l'intérêt des consommateurs."

Même combat aux Pays-Bas

Comme le rapporte BFMBusiness, ce combat n’est pas une première en Europe. En 2013, aux Pays-Bas, où les végétariens sont nombreux, la filière viande est aussi montée au créneau contre la société Frankenburger, un "boucher" végétarien qui a reproduit le goût de la volaille, du bœuf et de certains poissons dans des aliments à base de soja, de blé, de petit-pois, de lentille ou de carotte. Pour les bouchers traditionnels, il s’agissait ni plus ni moins d’une "spoliation terminologique".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.