Herman Cain, pro-Trump et ancien candidat à la Maison-Blanche, a succombé au coronavirus

Herman Cain, pro-Trump et ancien candidat à la Maison-Blanche, a succombé au coronavirus
International

DISPARITION - Ancien candidat à la primaire républicaine face à Mitt Romney en 2012, l'homme politique conservateur de 74 ans avait été hospitalisé avec des difficultés respiratoires. Il avait assisté sans masque au meeting de Donald Trump à Tulsa fin juin, mais ses proches soulignent ne pas savoir où il a contracté le Covid-19.

Son décès a été annoncé par ses proches sur son compte Twitter. Ancien candidat à l'investiture républicaine à la Maison-Blanche, Herman Cain est mort des suites du coronavirus jeudi 30 juillet après plusieurs semaines passées à l'hôpital à lutter contre des difficultés respiratoires. L'homme de 74 ans avait été pris en charge au début du mois à Atlanta. "Nous savions que ça allait être une rude bataille", a écrit Dan Calabrese, rédacteur de son site web.

Soutien de Donald Trump, Herman Cain a été testé positif au Covid-19 moins de dix jours après un meeting du président américain à Tulsa, dans l'Oklahoma. Il y avait été photographié sans masque au milieu de la foule, mais ses proches assurent que rien ne prouve qu'il ait été contaminé à ce moment-là. "Il est impossible de savoir avec certitude comment et où M. Cain a contracté le coronavirus", a insisté son collaborateur, cité par l'AFP.

"Les gens vont spéculer sur le meeting de Tulsa mais Herman a beaucoup voyagé cette dernière semaine notamment dans l'Arizona où les cas de coronavirus sont en augmentation", avait aussi dit Dan Calabrese au début du mois. Le porte-parole de Donald Trump s'est empressé de préciser à CNN que le défunt et le président ne s'étaient pas rencontrés lors de ce meeting. La chaîne américaine rapporte qu'Herman Cain avait finalement appelé les Américains à porter un masque dans une vidéo postée sur son site quelques jours plus tard. "Si les gens prennent au sérieux la distanciation sociale, le lavage de main et les masques, alors nous allons nous en sortir en tentant de faire les deux : ouvrir l'économie et utiliser des règles de sécurité", disait-il. Site sur lequel il vantait aussi les mérites de l'hydroxychloroquine.

Lire aussi

Coprésident du mouvement "Voix noires pour Trump" et conservateur proche du mouvement anti-taxes Tea Party, Herman Cain était né en décembre 1945 dans le Tennessee d'un père chauffeur et d'une mère femme de ménage. Il était l'un des opposants à Mitt Romney en 2012 lors de la primaire républicaine. Mais sa candidature avait été entachée par des accusations de harcèlement sexuel. Marié et père de deux enfants, il avait dirigé la chaîne de pizzerias Godfather's Pizza dans les années 1980 avant d'être nommé directeur de l'antenne régionale de Kansas City de la Fed, la Banque centrale, au début des années 1990. Donald Trump avait tenté l'an dernier de le faire nommer à un poste de gouverneur de la Fed. Mais plusieurs sénateurs républicains avait annoncé leur intention de bloquer sa nomination.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent