Heurts lors d’une manifestation des Kurdes devant l’ambassade des Etats-Unis à Paris

DirectLCI
TENSIONS - Des centaines de Kurdes se sont rassemblées mardi soir devant l’ambassade des Etats-Unis à Paris. Les forces de l’ordre ont tenté de les disperser entraînant des heurts et l’usage de bombes lacrymogènes. Plusieurs personnes auraient été blessées.

Depuis plusieurs jours, des Kurdes manifestent quotidiennement à Paris pour apporter leur soutien à la population du canton d’Afrin, situé dans le Kurdistan syrien. Mardi soir, quelques heures après un premier rassemblement aux Invalides, les manifestants se sont retrouvés Place de la Concorde, devant l’ambassade des Etats-Unis. Leur objectif : attirer l’attention sur la situation à Afrin et demander aux Etats-Unis (mais aussi aux autres pays occidentaux) d’intervenir.

L’armée turque mène depuis le 20 janvier dernier une opération à Afrin - baptisée "Rameau d’olivier" - contre les Unités de protection du peuple kurde (YPG) qu’Ankara considèrent comme des terroristes. Alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan a été comparé à Hitler par les manifestants kurdes, de nombreuses pancartes permettaient d’en savoir plus sur les messages portés par les protestataires : "Les Etats-Unis doivent arrêter les massacre d’Afrin" ou encore "A bas, le régime fasciste en Turquie". Les forces de l’ordre ont tenté de disperser les manifestants, faisant usage de bombes lacrymogènes. Selon les observations de certains confrères, plusieurs blessés seraient à signaler.

Du côté d’Afrin ces dernières heures, Damas a condamné les bombardements turcs sur cette partie du Kurdistan et rappelé que ce canton faisait partie du territoire syrien. De son côté, la Russie a également demandé le respect du territoire syrien tout en appelant au calme. La communauté internationale, elle, tarde à réagir alors que certains observateurs craignent un génocide.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter