Malaise d'Hillary Clinton : elle souffre d'une pneumonie mais "récupère"

DirectLCI
11-SEPTEMBRE - La candidate à la Maison-blanche a dû quitter précipitamment la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats de 2001, dimanche à New York. Elle souffre d'une pneumonie et était déshydratée, selon son équipe médicale.

Hillary Clinton a quitté plus tôt que prévu dimanche la cérémonie de commémoration des attentats du 11 septembre 2001 à New York, après s'être sentie mal. Son équipe médicale a indiqué dimanche soir qu'elle souffre d'une pneumonie. C'est une déshydratation causée par un "coup de chaleur" qui a selon son médecin provoqué son début de malaise. 0"Elle récupère", précise-t-il.  


D'après la chaîne de télévision Fox News, qui cite une source anonyme au sein des forces de l'ordre, Mme Clinton semblait avoir connu un "épisode médical" au moment de monter dans son van pour quitter Ground Zero.

Rumeurs sur son état de santé

L'adversaire républicain d'Hillary Clinton, Donald Trump, lui aussi présent à Ground Zéro ce dimanche, répète depuis des mois que l'ex-chef de la diplomatie américaine âgée de 68 ans souffre de problèmes de santé. Ce qui la rend selon lui inéligible à la présidence. Une rumeur volontiers reprise dans les rangs des Républicains sur les réseaux sociaux. 


Certains titres de presse reprennent également ces allégations. Le 12 octobre dernier, The National Enquirer assurait que l'ex-première dame "n’a plus que six mois à vivre". Le  tabloïd américain  lui attribuait un cancer du cerveau, de l'alcoolisme ou encore une sclérose en plaques. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter