Hillary Clinton ouvre le premier chapitre de sa campagne

Hillary Clinton ouvre le premier chapitre de sa campagne
International

ETATS-UNIS – L'ancienne secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton publie cette semaine ses mémoires. Un lancement accompagné d'un véritable rouleau-compresseur médiatique, qui ressemble à s'y méprendre au prélude d'une candidature à la Maison Blanche.

Interview en prime time sur la chaîne ABC lundi soir, tournée de dédicaces aux quatre coins des Etats-Unis, une du journal à gros tirages People magazine... Si Hillary Clinton assure quelle ne lance pas sa campagne présidentielle, cela y ressemble beaucoup. L'ex-First Lady publie mardi aux Etats-Unis (et mercredi en France) des mémoires très attendues, "Le temps des décisions", récit de ses quatre années au département d'Etat. L'ouvrage est consacré exclusivement aux "Hard Choices" ("décisions difficiles") diplomatiques auxquelles elle fut associée de 2009 à 2013, que ce soit sur l'Iran, le printemps arabe ou la Russie. Pas un mot sur son avenir politique, donc.

Pourtant, c'est bien vers l'avenir qu'Hillary Clinton semble se tourner. En filigrane, elle livre en effet un véritable argumentaire contre ses adversaires républicains, qui n'ont de cesse de dénoncer son faible bilan. Mais elle marque surtout une prise de distance avec l'homme qui la nomma, Barack Obama. Hillary Clinton explique notamment que dès le début du conflit syrien elle souhaitait armer les rebelles syriens, quand le président américain, lui, "était enclin à maintenir les choses en l'état et non à aller plus loin", écrit-elle.

"Fan de House of Cards"

Car celle qui fut la Secrétaire d'Etat du Président reste, à 65 ans, un animal politique à part entière. Et semble déterminée à le prouver. Successivement brillante avocate, Première dame, sénatrice et candidate aux primaires démocrates, elle a même volé la place de Barack Obama dans le cœur des Américains. En quittant le gouvernement en 2013, Hillary Clinton était en effet au sommet de sa popularité, avec 69% d'opinions favorables. Celle de son ancien adversaire à la primaire démocrate, de son côté, a chuté sous la barre des 50% cette année .

Le choix du titre de son livre, enfin, n'a rien d’anodin. Car l'épouse de Bill Clinton doit bientôt annoncer si elle est candidate à la primaire démocrate en vue de la présidentielle de 2016. Une décision qui ne fait guère de doute auprès des médias américains, qui s'amusent d'une campagne ne ne dit disant pas son nom. "La campagne-qui-n'est-pas-une campagne s'accélère", écrit ainsi dimanche le Time , qui précise qu'en fait, celle-ci a bel et bien démarré "il y a plus d'un an", et s'est poursuivie "tous les jours depuis". Hillary Clinton, qui a jusqu'alors soigneusement évité le sujet, précise désormais son calendrier : la présidentielle, elle y pense, mais elle ne dira rien avant la fin de l'année, répète-t-elle sur les plateaux de télévisions. En attendant, elle préfère "vivre dans l'instant" et s'adonner à ses passe-temps favoris, comme regarder la série américaine House of Cards, dont elle est "fan". L'histoire des stratégies impitoyables autour de la Maison Blanche, mais surtout celle d'un homme prêt à tout pour se hisser au sommet du pouvoir. Tout un programme...

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent