Hollande à Washington : un protocole compliqué par son célibat

Hollande à Washington : un protocole compliqué par son célibat

International
DirectLCI
DIPLOMATIE – Le célibat du président français a contraint la Maison-Blanche a revoir certains détails de son déplacement.

En raison du nouveau célibat du président français, Washington a dû revoir en urgence certains dispositifs du protocole. Problème le plus épineux parmi ses trois jours de visite : le dîner d'Etat, en présence de 300 invités. Comme le raconte le New York Times , toutes les invitations papier, qui étaient prêtes, ont dû être détruites et refaites, sans le nom, cette fois, de Valérie Trierweiler.

Une danse... sans partenaire

Pour l'heure, on ignore encore qui, à table, sera placé ce soir-là à côté du président (soit à la place de son ancienne compagne). Un véritable casse-tête, selon plusieurs sources diplomatiques. Autre difficulté : pour ce genre de dîner, les invités sont souvent amenés à danser. Mais étant célibataire, avec qui François Hollande va-t-il donc bien pouvoir valser ? Cela risque-t-il de le mettre mal à l'aise ?

Quelques évènements ont également dû être rayés de l'agenda présidentiel, comme le café que l'ex-première Dame devait partager avec Michelle Obama, ainsi que la traditionnelle visite d'une école américaine. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter