Hollande annonce la libération de l'otage français Serge Lazarevic

Hollande annonce la libération de l'otage français Serge Lazarevic
International

OTAGES - Serge Lazarevic, dernier otage français dans le monde, "est libre" après plus de trois ans de captivité au Sahel aux mains du groupe islamiste Aqmi, a annoncé mardi François Hollande.

"La France n'a plus aucun otage." Le président François Hollande a annoncé mardi 9 décembre la libération de l'otage français enlevé au Mali en novembre 2011. Un kidnapping revendiqué par Al-Qaida au Maghreb islamique.

EN SAVOIR + >> Son dernier message vidéo, en novembre dernier

"Notre otage Serge Lazarevic, notre dernier otage, est libre", a déclaré le président en marge d'une visite à la caserne des Gardes républicains des Célestins à Paris. "La France n'a plus aucun otage, dans aucun pays au monde", s'est-il réjoui. Le Premier ministre Manuel Valls a lui aussi salué cette libération dans un tweet: "Un long calvaire s'achève, une vie reprend. Immense soulagement pour Serge Lazarevic".

"L'angoisse de cette épreuve"

Une libération dont se faisait déjà l'écho il y a deux jours sahelien.com , qui traite de l'actualité liée au Sahel. Selon ce site, qui cite un élu local du nord Mali, Serge Lazarevic devait être échangé "contre des prisonniers d’AQMI détenus à Bamako". "Hier samedi, les deux prisonniers d’AQMI, Mohamed Ali Ag Wadossene et Heiba Ag Acherif ont été transférés de la prison de Bamako vers le Niger où un négociateur d’otage les attend pour les échanger contre l’otage français, Serge Lazarevic", précise le site. Selon David Thomson , reporter pour RFI et auteur du livre Les Français jihadistes, ces deux touareg d'AQMI "sont les mêmes qui avaient organisé son enlèvement et celui de Verlon en 2011 à Hombori."

L'Elysée a également apporté des détails via un communiqué : "Il est en relativement bonne santé, en dépit des conditions très éprouvantes de sa longue captivité. Il sera rapidement rapatrié en France. (...) La Président de la République partage la joie de la famille de notre compatriote qui a enduré l’angoisse de cette épreuve, comme elle a pu en témoigner chaque fois qu’il l’a reçue." En outre, le chef de l'Etat a tenu à saluer la mémoire de Philippe Verdon, "qui avait été enlevé avec Serge Lazarevic et qui a été assassiné par ses ravisseurs."

Colosse de 1,98 m et 120 kilos, Serge Lazarevic, 50 ans, qui a la double nationalité française et serbe, avait été enlevé au Mali en compagnie de Philippe Verdon qu'il accompagnait en voyage d'affaires. Un groupe d'hommes armés s'était emparé d'eux dans leur hôtel, à Hombori (nord). Philippe Verdon, lui, a été retrouvé mort d'une balle dans la tête en juillet 2013. Aqmi avait présenté les deux otages comme des agents du renseignement français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent