Hommage à Fidel Castro : pour Michel Onfray, Jean-Luc Mélenchon "a fumé la moquette"

DirectLCI
HOMMAGE - Près de deux cents personnes ont assisté à l'hommage à Fidel Castro organisé à Paris par le leader de la "France insoumise". Dans un discours enflammé, Jean-Luc Mélenchon a salué l'action du "Lider maximo". De quoi agacer sérieusement le philosophe Michel Onfray, qui s'interroge : "Mélenchon a-t-il fumé la moquette ?".

Il souhaitait joindre les actes à la parole. En plus de rendre hommage sur Twitter et son site internet à l’action de Fidel Castro dès l’annonce de sa mort, Jean-Luc Mélenchon avait appelé à un rassemblement parisien samedi soir. 


Rendez-vous était donc pris à Paris, à proximité du pont Alexandre III, au pied de la statue de Simon Bolivar, figure du mouvement de libération des pays d’Amérique latine. Quelques centaines de personnes étaient présentes. Drapeaux  français et cubains, chanteur à la guitare et surtout portrait grand format du "Lider Maximo" décoraient cette scène improvisée. 

Fidel a fait des erreurs. Oui, mais tout le monde n'est pas FidelJean-Luc Mélenchon

Admirateur de toujours du chef de la révolution cubaine, Jean-Luc Mélenchon a évoqué un jour "triste". "C’est dans l’exemple de nos héros que nous puisons sans cesse les leçons et l’énergie dont nous avons besoin pour ouvrir le chemin que, dans leur temps, à leur place, ils ont d'abord dégagé".  


Au-delà du symbole, Jean-Luc Mélenchon a tenu à souligner l’engagement des équipes de secours cubains. "Chaque fois qu’il y a un problème, ce sont les Cubains qui arrivent les premiers à la rescousse. Alors nous en Europe, on a du mal à comprendre cela. On ne retient que les polémiques politiques autour de Fidel". 


Une vision qui laisse de côté les graves carences économiques et politiques qui ont marqué le long règne castriste. Des carences que le chef de file de la "France insoumise" a évoqué du bout des lèvres, préférant retenir la portée historique du personnage. "Fidel a fait des erreurs, oui tout le monde fait des erreurs mais tout le monde n’est pas Fidel". 

"Mélenchon a-t-il fumé la moquette ?"

Cet hommage très appuyé n'est en tout cas pas passé inaperçu. Dans une vidéo mise en ligne ce dimanche par Le Point, le philosophe Michel Onfray s'interroge vertement : "Mélenchon a-t-il fumé la moquette ?". Rappelant que "Cuba est une dictature", Michel Onfray juge "sidérant" l'hommage l'hommage rendu par celui qui, à l'inverse des Cubains, "n'a même pas l'excuse d'avoir un demi-siècle de propagande quotidienne derrière lui". Pour le philosophe, le fondateur du Parti de gauche "souscrit aux hommages de fleurs et de bougies pour ce personnage qui a été un nabab, qui vivait comme un prince des monarchies pétrolières".

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter