40 mois de prison pour un vol à main armée de papier-toilette

Au début de la pandémie, la Chine a dû faire face à de grosses pénuries de papier hygiénique.

HONG KONG - Trois personnes ont été condamnées à plus de trois ans de prison pour avoir dérobé 600 rouleaux de papier-toilette en février 2020 alors que le produit souffrait de pénurie aux premiers jours de la pandémie.

En février 2020, alors que la Chine confinait sa population pour la première fois et que le papier-toilette était devenu une denrée rare, trois hommes avaient volé 600 rouleaux d'une valeur estimée à 1.700 HKD soit 183 euros. 

Armés de couteaux, ils avaient menacés un chauffeur-livreur devant un supermarché du quartier populaire du Mongkok, s'étaient précipités dans l'établissement pour en ressortir avec 50 paquets de papier-toilette, avant d'être interpellés par la police. 

Lire aussi

Selon le journal hongkongais Mongpao, les trois auteurs du vol ont reconnu les faits. Mais le juge a estimé que ce crime était prémédité et devait être sanctionné par une peine de prison de 40 mois chacun précise le journal.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

EN DIRECT - "Nous avons encore devant nous des jours difficiles à l'hôpital", prévient Attal

Lire et commenter