Hong Kong : les manifestants profitent d’Halloween pour braver l’interdiction de se cacher le visage

Hong Kong : les manifestants profitent d’Halloween pour braver l’interdiction de se cacher le visage
International

MANIFESTATIONS – Dans les rues de Hong Kong, des manifestants ont profité de la soirée d’Halloween pour se masquer le visage et ainsi braver l’interdiction en vigueur depuis quelques semaines.

Dans la soirée du jeudi 31 octobre, à Hong Kong, des échauffourées ont opposé policiers et manifestants pro-démocratie défilant pour Halloween avec des masques tournant en dérision l’exécutif local. Les forums en ligne concordant le mouvement de protestation ont encouragé les manifestants à porter des masques sur le thème d’Halloween, malgré les avertissements de la police annonçant qu’elle les forcerait à les retirer au nom de l’interdiction qui leur est faite de se dissimuler le visage.

Une multitude de petits rassemblements se sont donc déroulés alors que l’ex-colonie britannique traverse depuis juin sa prise crise politique depuis sa rétrocession à Pékin en 1997, avec des manifestations et actions quasi quotidiennes pour dénoncer le recul des libertés et les ingérences grandissantes de la Chine dans les affaires de la région semi-autonome.

Lire aussi

Des masques mêlant personnages publics et de dessins animés

Voilà désormais cinq mois que les manifestants ont pris l’habitude de défiler le visage masqué, notamment pour ne pas être reconnus et se prémunir de futures poursuites judiciaires. Mais début octobre, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam, a décidé d’interdire les masques.

Loin d’être respectée, la mesure a mis le feu aux poudres en provoquant des manifestations encore plus violentes, avec notamment des actes de vandalisme contre les entreprises accusées de faire le jeu de l’exécutif hongkongais et de Pékin. Ce jeudi soir, les manifestants ont fait circuler sur les réseaux sociaux des masques à imprimer pour Halloween, mêlant les visages de personnages publics et de dessins animés.

Au parc Victoria, une centaine de manifestants, pour beaucoup masqués, se sont alors rassemblés pour défiler en direction d’un quartier populaire de boîtes de nuit. Yan Lee, une comptable quinquagénaire, portait ainsi un masque combinant le visage de la secrétaire à la justice et celui de Maléfique, la méchante du film éponyme de Disney. "Depuis des mois, elle ne fait rien pour Hong Kong à part défendre les autorités", regrette-t-elle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent