Hong Kong : une foule immense pour les six mois de la contestation

Hong Kong : une foule immense pour les six mois de la contestation
International

Toute L'info sur

Hong Kong se soulève contre Pékin

DÉMOCRATIE - Une immense foule a défilé dimanche 8 décembre dans les rues de Hong Kong, pour marquer les six mois de contestation face au régime pro-Pékin.

Une détermination sans faille, six mois après le début de la crise. Les militants pro-démocratie ont défilé dimanche 8 décembre dans les rues de Hong-Kong, organisant le rassemblement le plus important depuis des mois dans le territoire. Un pied de nez au pouvoir, même si celui-ci reste pour l'instant droit dans ses bottes.

Les organisateurs ont estimé à environ 800.000 le nombre de manifestants. La police, qui traditionnellement fournit des chiffres bas, a déclaré à la presse que 183.000 personnes ont participé au rassemblement, son estimation la plus haute depuis plusieurs mois. Cette manifestation se déroulait deux semaines après le triomphe des candidats pro-démocratie aux élections locales du 24 novembre, qui est venu démentir avec force l'affirmation des autorités selon laquelle la majorité silencieuse s'opposerait aux manifestants.

Lire aussi

"C'est la dernière chance donnée par le peuple à Mme Lam"

La police a autorisé ce rassemblement organisé par le Front civique des droits de l'Homme (CHRF) à travers l'île de Hong Kong, une première depuis la mi-août. "C'est la dernière chance donnée par le peuple à Mme Lam", avait déclaré ce vendredi aux journalistes Jimmy Sham, un des responsables du CHRF, en direction de la cheffe de l'exécutif, ouvertement pro-Pékin. Celui-ci, qui prône la non-violence, avait organisé les grandes manifestations de juin et juillet.

Au cours des derniers mois, les autorités hongkongaises ont interdit les principaux rassemblements, invoquant des risques de violences. D'importantes manifestations n'ont cependant pas cessé de braver ces interdictions. Nombre d'entre elles ont dégénéré en affrontements violents entre les protestataires et les forces de l'ordre, plongeant la mégapole, habituellement ordonnée, dans la récession, voire le chaos.

Le rassemblement de ce dimanche intervient à la veille de la journée marquant les six mois de la mobilisation. Celle-ci avait débuté avec une imposante manifestation, le 9 juin, contre un projet de loi qui visait à autoriser les extraditions vers la Chine, et qui a depuis été suspendu, puis enterré. De nombreux forums en ligne utilisés par les protestataires appellent à marquer ce lundi cet anniversaire par une nouvelle action de blocage de grande ampleur des transports en commun, en cas d'absence de réponse de l'exécutif local. Mais aucun signe ne laisse présager un changement de position de Carrie Lam.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent