Hongrie : le fiasco de la distribution de chèques-cadeaux aux retraités du Premier ministre Viktor Orban

Hongrie : le fiasco de la distribution de chèques-cadeaux aux retraités du Premier ministre Viktor Orban

HONGRIE - Le gouvernement populiste a décidé d'offrir pour Noël des chèques-cadeaux d’une valeur de 30 euros aux retraités. Une opération séduction qui ne se passe pas comme prévu.

Soigner l'électorat des seniors à quelques mois des élections législatives. Voici la tâche à laquelle s'attelle ces jours-ci le gouvernement de Victor Orban. L'idée du Premier ministre de la Hongrie ? Offrir aux retraités du pays des chèques-cadeaux d'une valeur de 30 euros. Une manœuvre grossière pour l'opposition, mais un geste appréciable en Hongrie, où la pension de retraite moyenne oscille autour des 180 euros par mois. Sauf que tout ne s'est pas déroulé comme prévu...

L'opération mie en place par Viktor Orban devait en effet se dérouler entre le 19 et le 24 décembre. Une distribution qui devait initialement être orchestrée par les fonctionnaires du pays, à savoir environ 30.000 personnes. Problème : les retraités sont de leur côté 2,7 millions, et les syndicats ont refusé de pratiquer du porte-à-porte à travers tout le pays, qui plus est en cette semaine de Noël au cours de laquelle beaucoup d'employés de l'administration publique ont posé leurs vacances. 

"Les retraités hongrois peuvent plus que jamais compter sur le gouvernement"

Devant la fronde des fonctionnaires, le gouvernement a préféré reculer. Et miser sur un recommandé, plus prudent… mais plus coûteux : 180 millions de forints, soit 572.600 euros au total. Selon franceinfo, cette somme ne suffirait pas à garantir la livraison en temps et en heure des fameux coupons, puisque certains retraités ne devraient recevoir qu'une partie du montant promis. En outre, s'il s'est acheté une "paix sociale", le gouvernement se retrouve désormais sous les feux des critiques de la – faible – opposition encore présente dans le pays. 

Les chèques-cadeaux sont en effet édités par une société proche de Viktor Orban, qui serait rémunérée plusieurs millions d'euros dans l'opération. En outre, le courrier avec lequel ils sont acheminés s'accompagne d'un petit mot du Premier ministre, assorti d'un clin d'œil à l'approche des élections : "Nous voulons récompenser ceux qui ont travaillé des décennies durant pour que le pays fonctionne et se renforce. Les retraités hongrois peuvent plus que jamais compter sur le gouvernement. En vous transmettant des vœux de bonne santé. Viktor Orbán, Premier ministre.” "

En vidéo

Hongrie : Orban se félicite de sa politique contre les migrants

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Jean Castex veut "mettre le paquet sur la vaccination" en mars et avril

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Lire et commenter