Horloge de l'apocalypse : c'est quoi cette machine qui symbolise la fin du monde ?

DirectLCI
DÉCRYPTAGE - L'horloge de l'apocalypse a été avancée à deux minutes avant minuit ce jeudi. Du jamais-vu depuis 1953, pour cette aiguille qui symbolise l'imminence d'un cataclysme planétaire. En cause, Trump et le risque accru de conflit nucléaire

Minuit moins 2 minutes sur l'horloge de l'apocalypse. Si cela ressemble à s’y méprendre au titre d’un roman de science-fiction, il s’agit d’une réalité pour une poignée de chercheurs très sérieux. Ce jeudi, les membres du Bulletin of Atomic Scientists ont avancé de trente secondes l’heure sur cette horloge, qui symbolise l’imminence d’un cataclysme planétaire. Du jamais-vu depuis 1953.

Cette horloge de l’apocalypse existe, en effet, depuis plus d’un demi-siècle. Ce sont des scientifiques américains qui, au moment où la guerre froide débute, inaugurent en 1947 cette horloge conceptuelle. Son but initial ? Utiliser l'analogie d’un décompte vers minuit en guise de métaphore des menaces pesant sur la planète. 

"L'année 2017 a été périlleuse et chaotique"

A sa création, l’hypothèse d’une guerre nucléaire entre le bloc de l’Est et le bloc de l’Ouest incite les scientifiques de l’Université de Chicago à créer cette horloge. Au fil des ans, les paramètres pris en compte pour jauger des menaces planant sur le monde évoluent : en 2016, le climat et les innovations technologiques entrent en jeu. Cette année, le vol de données ou la propagation de fake news mettent à mal les démocraties, estiment les scientifiques. 


Selon ces derniers, la menace nucléaire et l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ont aussi joué : "Pour sûr, l'année 2017 a été périlleuse et chaotique... avec des déclarations irresponsables dans le domaine nucléaire qui ont enflammé des situations déjà dangereuses", a indiqué jeudi à la presse Rachel Bronson, présidente et éditrice du Bulletin of the Atomic Scientists. En même temps, "une rhétorique enflammée et des actions provocatrices à la fois de la part des Etats-Unis et de la part de la Corée du Nord ont accru la possibilité d'un conflit nucléaire", déplorent-ils.

En vidéo

Comment la NASA s'apprête à dévier un astéroïde

Ainsi, le Bulletin of The Atomic Scientists a décidé d’avancer l’heure fatidique. En 2017, l'aiguille avait déjà été avancée de trente secondes à minuit moins deux minutes et trente secondes, les scientifiques invoquant notamment la rhétorique et les actions de Donald Trump. Depuis sa création en 1947, l'horloge de l'apocalypse a été ajustée 20 fois, de minuit moins deux minutes en 1953 à minuit moins 17 minutes en 1991, à la fin de la Guerre froide.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter