Il a donné la réplique à Donald Trump : qui est Joseph Kennedy III, la star montante du parti démocrate ?

Il a donné la réplique à Donald Trump : qui est Joseph Kennedy III, la star montante du parti démocrate ?

PORTRAIT - Choisi par les démocrates pour répondre au discours de Donald Trump devant le Congrès, Joseph Kennedy III, héritier de la dynastie Kennedy, attire de plus en plus les regards. Mais qui est ce jeune homme que certains aimeraient voir se présenter en 2020 ?

Il est monté au front pour porter l'estocade. Joseph Kennedy III a été choisi par les démocrates pour répondre mardi au discours sur l'état de l'union de Donald Trump, comme le veut cette immuable tradition américaine.  Dans un discours résolument offensif, le petit neveu de John Fitzgerald-Kennedy a dénoncé une administration "qui ne s'attaque pas seulement aux lois qui nous protègent mais aussi à l'idée même que nous sommes tous dignes de protection".  Mais qui est cet  héritier de la lignée des Kennedy choisi par son camp pour incarner l'opposition au président Trump ? 

Un Kennedy qui ne boit pas

Grand roux aux yeux bleus et à la machoire carrée, comme JFK ou Bobby Kennedy, Joe Kenned III  est le petit-fils de Robert "Bobby" Kennedy, frère de JFK et ministre de la Justice, assassiné en pleine campagne présidentielle en 1968. Il est diplômé des prestigieuses Harvard et Stanford. Après une scolarité brillante où il se fait remarquer pour son sérieux, il ne boit pas une goutte d’alcool (beaucoup des membres de la dynastie Kennedy avaient un goût prononcé pour l’alcool), le jeune homme part deux ans en République Dominicaine avec les Peace Corps, une organisation humanitaire créée par JFK. Changé par cette expériece, Joe revient à Harvard et collabore à la revue Harvard Human Rights. Il y rencontrera sa femme, avec qui il aura deux enfants.

Il devient ensuite assistant du procureur du Massachusetts. Mais le virus de la politique, comme son grand-oncle et son grand-père, le rattrape et il tente sa chance en politique. En 2012, il est élu à la Chambre des représentants et réélu deux fois depuis, dans sa circonscription du Massachusetts, près de Boston, bastion familial. Son père, Joseph Kennedy II, a lui aussi été Congressman dans cette région.

Lire aussi

Une notoriété grandissante grâce à quelques coups d’éclats

Malgré son nom de famille, Joe Kennedy, 37 ans, n’est pas une rockstar de la Chambre des représentants et cela lui convient bien. En 2012, Politico affirmait que le jeune homme ne souhaitait pas être traité différement à cause de son nom. 

Discret pendant cinq ans, Joe Kennedy est devenu une des voix l’opposition démocrate à Donald Trump notamment sur l e sujet de la réforme de la santé. Lors d’une diatribe à la tribune de la Chambre des représentants, il attaque le plan de Trump et le leader des républicains à la Chambre, Paul Ryan. Sa diatribe sera vue des millions de fois sur Facebook.

Après ce discours, il sera même adoubé par l’ancien patron des Démocrates, Howard Dean. "Wow. C'est un Kennedy qui pourrait être président. À voir absolument", a tweeté l’interessé.

Rebelote, quelques mois plus tard, il se fait à nouveau remarquer grâce à un discours qu’il prononce au lendemain de l’assassinat par un suprématiste blanc d’une jeune femme à Charlottesville. À nouveau, nombreux observateurs aux Etats-Unis voient à travers son charisme et sa diction, le digne héritier de JFK.

Un futur candidat pour 2020 ?

La désignation de Joe Kennedy pour répondre au discours prouve bien la volonté du Parti démocrate de se renouveler après la défaite cuisante d’Hillary Clinton face à Donald Trump. Le choisir pour répondre à Donald Trump, selon Nancy Pelosi, la leader des démocrates à la Chambre. "Kennedy est un combattant infatigable à la cause des travailleurs américains". 

Progressiste assumé, champion des droits civiques et du combat pour une couverture maladie universelle, Joe Kennedy III est souvent interrogé depuis quelques mois sur son possible intérêt pour une candidature à la présidence des États-Unis. Il nie à chaque fois être intéressé mais au vu de son exposition médiatique en 2017, la question semble se poser chez les Démocrates. Pour l’instant, il pourrait se positionner pour le poste de sénateur du Massachussetts en 2018. Même s'il dit ne pas être interessé pour le moment, une page Facebook supportant sa candidature en 2020 a déjà été créée l'an passé.

Le parti démocrate en mal de leader naturel pour mener la charge contre Donald Trump en 2020, a-t-il trouvé son nouveau champion ?  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.