Il appelle la police pour mettre une fessée à sa fille

Il appelle la police pour mettre une fessée à sa fille

ETATS-UNIS – Un père de famille qui souhaitait punir sa fille mais ne voulais pas être dans l'illégalité a demandé à un agent de police de le surveiller pendant la fessée.

Peut-on légalement mettre une fessée à son enfant ? C'est la question que se posait un père de la ville d'Okeechobee, en Floride, désireux de discipliner sa fille mais tout aussi désireux de ne pas croupir en prison pour son geste. Afin d'apporter une réponse à ce cruel dilemme, il a pris l'initiative d'appeler la police et de demander à ce qu'un agent vienne chez lui afin de superviser la punition, rapporte le site internet britannique metro.co.uk .

La fessée, autorisée s'il n'y a pas de marques

C'est ainsi qu'un officier de police s'est rendu chez le père de famille pour s'assurer qu'il ne dépassait pas les bornes. La loi de Floride prévoit en effet que l'on peut infliger une fessée à son enfant, à la condition que celui-ci ne souffre pas et qu'il n'en garde pas de marques. Après administration de la punition, le représentant de l'ordre a conclu qu'il n'y avait pas eu de violation de la loi, et le père a été laissé en liberté.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce genre de demandes est plutôt fréquent en Floride. Le shériff d'Okeechobee a ainsi expliqué que lui-même avait été appelé plus d'une douzaine de fois pour des demandes similaires. "Ce n'est certainement pas quelque chose que nous recommandons de faire", estime-t-il toutefois, "et même si les forces de l'ordre ont accepté d'intervenir, c'est uniquement quelque chose que nous faisons quand il n'y a rien d'autre à faire."

LIRE AUSSI >>
Fessées et gifles aux enfants : ce que vous en pensez
Châtiments corporels : le gouvernement prend le parti des enfants

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : en Allemagne, un premier cas suspect de variant Omicron détecté

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.