Il boit trop de boisson énergisante et finit avec une hépatite aiguë

Il boit trop de boisson énergisante et finit avec une hépatite aiguë

EXCÈS - Un homme de 50 ans a développé une hépatite aiguë "probablement due à une consommation excessive de boissons énergétiques", selon un article publié mercredi dans la revue britannique British Medical Journal (BMJ).

Il est le deuxième cas en cinq ans d’une telle toxicité pour le foie. Un Américain de 50 ans a contracté une hépatite aigüe. La raison ? Il aurait consommé beaucoup trop de boissons énergisantes, selon un article publié ce mercredi britannique British Medical Journal (BMJ). L'homme, ouvrier du bâtiment, a commencé à consommer cette boisson, dont la marque n'est pas précisée, pour "tenir le coup" au travail. 

Et il n’y a pas été de main morte. Pendant trois semaines, il en a bu quatre à cinq bouteilles par jour, chacune contenant deux fois l'apport journalier recommandé en vitamine B3 (niacine), a détaillé l'article. Même si le lien de cause à effet n'est pas établi, "son hépatite est probablement due à une consommation excessive de boissons énergétiques, et en particulier de vitamine B3 (niacine)", estiment les auteurs de l'article, membres du College of Medicine de l'université de Floride.

Lire aussi

    Diagnostiqué grâce à une biopsie du foie

    Lorsque le patient s'est présenté aux urgences, cela faisait deux semaines qu'il souffrait de maux de ventre et de vomissements. Pensant d'abord à une grippe, il s'est ensuite inquiété lorsqu'il a développé une jaunisse et que ses urines ont pris une couleur sombre. Des analyses ont mis en évidence une concentration élevée d'enzymes appelées transaminases, signe d'atteinte du foie. Une biopsie du foie a ensuite montré qu'il souffrait d'une hépatite aigüe sévère, avec des nécroses et une diminution de la sécrétion biliaire.

    Aux Etats-Unis, environ la moitié des cas d'insuffisance hépatique aigüe est provoquée par des médicaments, des plantes médicinales ou des suppléments nutritionnels, affirment les auteurs de l'article. Environ 23.000 consultations aux urgences y sont liées chaque année à la prise de compléments alimentaires, ajoutent-ils, déplorant que de plus en plus d'Américains "consomment des compléments à base de plantes et des boissons énergétiques quotidiennement, avec l'idée fausse que leurs 'ingrédients naturels' les rendent inoffensifs".

    En vidéo

    Boissons sucrées et barres de chocolat, bientôt surtaxées ?

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

      EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination s'ouvre aux adolescents

      Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

      Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

      REVIVEZ - "La Grande confrontation" : le débat des régionales en Île-de-France sur LCI

      Lire et commenter
      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.