"Il est né en Allemagne" : une fois de plus, Trump se "trompe" sur le lieu de naissance de son père

International
OUPS - Encore une déclaration erronée de la part de Donald Trump. Mardi, alors qu’il s’exprimait sur l’OTAN, le président américain a (ré)affirmé sur son père était allemand et était né en Allemagne. Or ce dernier est né… à New York.

Les approximations, erreurs ou mensonges de Donald Trump lors de ses diverses interventions publiques sont devenues une habitude depuis son irruption sur la scène politique américaine. Adepte des tweets où il ne se prive pas pour dire le fond de sa pensée, au risque de déraper voire de proférer des contre-vérités, le président américain réserve aussi régulièrement quelques surprises devant les micros. Mais ce mardi, il faut avouer qu’il a atteint une sorte de sommet en se trompant sur le lieu de naissance de son propre père…   

Alors que l’OTAN fête cette semaine ses 70 ans - le texte de ce traité a été signé le 4 avril 1949 - Donald Trump a été invité à s’exprimer sur l’alliance militaire. Regrettant le manque d’implication financière des pays européens membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, il a notamment mis l’accent sur l’Allemagne. Après avoir exprimé son "grand respect" pour Angela Merkel, la chancelière allemande, le président US a estimé que l’Allemagne ne payait pas "sa juste part" au budget de l’OTAN.

J’ai un sentiment particulier envers ce paysDonald Trump

Pour aller plus loin dans sa réflexion, Donald Trump a ensuite souhaité expliquer pourquoi le positionnement de l’Allemagne le contrariait et en quoi il se sentait proche de ce pays : "Mon père est Allemand, était Allemand. Il est né dans un lieu magnifique en Allemagne, donc j’ai un sentiment particulier envers ce pays." Une déclaration erronée, volontairement ou pas, que les médias américains ont immédiatement relevée puisque le père de Donald Trump, Fred, est bel et bien né aux Etats-Unis, à New York, en 1905. C'est son grand-père, Friedrich, qui est né en Allemagne (en Bavière en 1869) avant de migrer vers les USA seize ans plus tard.

Ce n’est pas la première fois que le pensionnaire de la Maison Blanche se trompe sur le lieu de naissance de son père. Selon le Washington Post, il avait déjà travesti la vérité à deux reprises. Une attitude bien étrange, quand bien même elle s’apparenterait à une manœuvre ou une tactique politique. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter