"Il est tombé comme une pierre" : le crash d'un avion de collection en Suisse fait 20 morts, aucun survivant

"Il est tombé comme une pierre" : le crash d'un avion de collection en Suisse fait 20 morts, aucun survivant

DRAME - Un avion militaire de collection s'est écrasé contre une montagne de l'est de la Suisse samedi après-midi. Le bilan vient d'être communiqué par la police suisse : 20 morts. Il n'y a aucun survivant. Les causes de l'accident restent inconnues. L'avion n'a émis aucun signal de détresse.

Un avion militaire de collection s'est écrasé samedi dans le canton des Grisons, contre le versant ouest du Piz Segnas, à l'est du pays. Le bilan n'a été communiqué que ce dimanche après-midi par la police suisse, près de 24 heures après l'accident. Et il est très lourd : 20 morts soit l'ensemble des 17 passagers et des 3 membres d'équipage.   

"La police a la triste certitude que les 20 passagers ont péri", a déclaré  une porte-parole, Anita Senti, lors d'une conférence de presse organisée à  Flims, au pied du Piz Segnas, une montagne qui culmine à quelque 3.000 mètres. Parmi ces 20 victimes figurent 11 hommes et 9 femmes. Elles sont originaires de Suisse et d'Autriche et âgées de 41 à 84 ans. L'appareil était à 2540 mètres d'altitude lorsque l'accident est survenu.  

Pas de collision en vol

Le trimoteur Junkers JU 52 HB-HOT, surnommé "Tante Ju", un modèle allemand datant de 1939 appartenait à la compagnie JU-Air, qui organise des vols charters et touristiques. Il avait décollé du Tessin (sud de la Suisse), et devait venir se poser à l'aéroport militaire de Dübendord, près de Zurich, selon le quotidien suisse Blick. 

"L’avion a fait un virage de 180 degrés vers le sud et est tombé comme une pierre vers le sol ", rapporte un témoin à l'AFP, qui se trouvait dans un refuge de montagne au moment de l'accident. Il ajoute que les débris étaient éparpillés sur "une zone très réduite".  

Une situation "catastrophique" après le crash

Selon les premiers éléments communiqués par la police suisse, l'équipage n'a pas eu le temps de lancer un signal de détresse. Selon le service suisse d'enquête de sécurité (SESE),  la chaleur n'est pas la cause de la catastrophe. Vu la trajectoire de l'avion a chuté à pic, la thèse de l'explosion en vol ou de la collision est également exclue. Ce genre d'avion de collection n'est pas équipé de boîte noire et l'enquête  va donc devoir s'appuyer sur les témoignages et l'analyse des débris.

5 hélicoptères, et des centaines de personnes étaient mobilisés samedi pour une vaste opération de recherche. Arrivées sur place, les équipes de sauvetage ont constaté une situation "catastrophique" après le crash.  L’espace aérien au-dessus du lieu de la catastrophe est fermé jusqu’à dimanche soir. L'association d'aviation quant à elle a suspendu tous ses vols. Elle exprime sa "profonde tristesse". Cet accident fait échos à un autre drame survenu le samedi matin : un petit avion s'est crashé dans une forêt au nord-ouest du pays, tuant les 4 personnes à bord. 

Lire aussi

Un vol avec Tom Cruise

Ju-Air avait acquit l'avion en 1981 qui était en service pour des vols touristiques depuis 1985. L'association n'avait connu jusqu'à samedi que deux accidents avec ses avions. Elle assure par ailleurs que l'appareil était "régulièrement" entretenu une fois par an et "toutes les 35 heures de vol". Le dernier contrôle n'avait fait état "d'aucun défaut", rapporte le site de la RTS.

L'appareil avait été utilisée pour le film "Walkyrie", tourné à Berlin en 2008, avec Tom Cruise. En 2012, l'avion avait réalisé un voyage aux Etats-Unis.

3e crash en une semaine en Suisse

Cette catastrophe aérienne, l'une des plus meurtrières de ces dernières  années en Suisse, s'ajoute à deux autres accidents d'avion de tourisme, une  série noire qui a fait 28 morts en l'espace de 8 jours.

 Samedi matin, un petit appareil avec à son bord un couple et deux enfants  en bas âge s'était écrasé dans une forêt à Hergiswil, dans le canton de Nidwald  (nord) et avait immédiatement pris feu. Les secouristes n'ont retrouvé aucun  survivant.

 Le 27 juillet, quatre personnes avaient également perdu la vie dans le  crash d'un avion de tourisme au sommet d'un glacier, dans le canton du Valais  (sud), à 3.300 mètres d'altitude. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.