Il menaçait de faire sauter la Trump Tower : un sympathisant du Hamas arrêté aux Etats-Unis

International

TERRORISME - Jonathan Xie, 20 ans, a été arrêté dans le New Jersey mercredi 22 mai. Les autorités l’accusent d’avoir menacé, notamment sur les réseaux sociaux, de commettre un acte terroriste contre la tour Trump et le consulat d’Israël à New York.

Dans le New Jersey aux Etats-Unis, un jeune homme de 20 ans qui menaçait de faire sauter la Trump Tower à New York a été arrêté mercredi 22 mai. Il voulait également s’en prendre au consulat d’Israël, a indiqué le procureur fédéral de l’Etat de New York.

Les enquêteurs affirment avoir retrouvé toute une série de messages menaçants sur les réseaux sociaux mis en ligne par Jonathan Xie, sympathisant des brigades al-Qassam, branche armée du mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza. 

Jonathan Xie, originaire de Basking Ridge, communauté aisée du New Jersey, a été inculpé de deux chefs d'accusation pour tentative de soutien matériel à un groupe terroriste - passibles de 20 ans de prison chacun - faux témoignage, et menace inter-Etat.

Menace "persistante"

"La menace émanant d'extrémistes violents, auto-radicalisés aux Etats-Unis, reste persistante", a souligné le procureur Craig Carpenito dans un communiqué. "Si la plupart des Américains connaissent [le groupe] Etat islamique, nous prenons au sérieux ceux qui aident toute organisation terroriste reconnue".

Jonathan Xie aurait ainsi envoyé 100 dollars en décembre dernier à un membre présumé des brigades al-Qassam, et s'en serait vanté sur Instagram, tout en soulignant "je sais que c'est illégal".

Lire aussi

Un sondage sur Instagram

En février, il disait vouloir s'engager dans l'armée américaine "pour apprendre à tuer". En avril, il aurait posté sur Instagram des photos de la Trump Tower superposées à un message où il disait vouloir y poser une bombe. Sur une photo, il demandait, "Faut-il faire sauter la Trump Tower?", proposant de répondre oui ou non à la question, un mini-sondage accompagné d'un emoji de bombe.

En avril toujours, également sur Instagram, il arborait un drapeau du Hamas et une arme et affirmait vouloir aller à "un défilé pro-Israël" et vouloir y "tuer tout le monde", toujours selon le procureur.

La dernière tentative d'attentat à New York remonte à décembre 2017 : un homme originaire du Bangladesh, inspiré par l'organisation Etat islamique, avait alors tenté de se faire exploser dans les couloirs du métro de Times Square, mais n'avait réussi à blesser sérieusement que lui-même. Jugé coupable en novembre dernier, il devrait connaître sa sentence le 10 septembre prochain.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter