Ils comparaissent aujourd'hui : de quoi sont accusés les 4 policiers impliqués dans le meurtre de George Floyd

Police de Minneapolis
International

JUSTICE - Derek Chauvin, le policier inculpé du meurtre de George Floyd le 25 mai à Minneapolis, et les trois collègues qui l'accompagnaient, inculpés pour complicité, comparaissent ce lundi 29 juin.

Ils ne s'étaient plus revus depuis ce funeste 25 mai 2020, lors duquel ils avaient interpellé George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, mort asphyxié durant cette arrestation et devenu, depuis, le symbole de la lutte contre le racisme et les violences policières aux Etats-Unis. Les quatre policiers, impliqués dans ce que la justice américaine a qualifié de meurtre, doivent se retrouver pour la première fois ce lundi 29 juin, au tribunal de district du comté de Hennepin (Minnesota), pour une comparution devant le juge Peter Cahill. Retour, à cette occasion, sur leurs rôles présumés dans cette affaire.

La vidéo de la lente agonie de George Floyd, celle-là même qui a enflammé le pays, montre un policier blanc, Derek Chauvin, garder son genou pendant près de neuf minutes sur le cou de la victime plaquée au sol, tandis qu'elle se plaint de ne pouvoir respirer. L'homme de 44 ans, détenu dans une prison de haute sécurité, avait dans un premier temps été inculpé d'homicide involontaire, mais ce chef a été requalifié le 4 juin en meurtre, passible de quarante ans de prison.

"Tu vas le laisser tuer cet homme devant toi ?"

Les trois policiers qui l'accompagnaient ont, eux, été inculpés pour complicité de meurtre, et à leur tour placés en détention après leur licenciement. Un seul d'entre eux se trouvent toujours en prison aujourd'hui : Tou Thao, 34 ans, qui, comme Derek Chauvin, faisait déjà l'objet de plaintes pour abus (six en sept ans). Une vidéo, relayée par Ben Crump, l'avocat de la famille de George Floyd, le montre en train d'éloigner les passants pendant que George Floyd agonise, demeurant insensible aux appels de ces témoins, dont un très audible : "Tu vas le laisser tuer cet homme devant toi ?"

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

Alexander Kueng, 26 ans, et Thomas Lane, 37 ans, ont, eux, pu sortir de prison le 19 juin, contre une caution de 750.000 dollars. Ils se voient reprocher d'avoir aidé à plaquer au sol un George Floyd menotté, en lui tenant les jambes, avant de s'écarter, puis de rester passifs. Contrairement à Alexander Kueng, Thomas Lane est intervenu par deux fois pour suggérer à Derek Chauvin de changer de position... Mais, pour ne pas être allé au-delà des mots,  le même chef d’inculpation que pour les deux autres pèse sur lui. "Mon client n’a eu d’autre choix que de suivre les instructions de Derek Chauvin. Qu’était-il censé faire sinon suivre son formateur ?", interroge son avocat, Earl Gray. Tous trois risquent, eux aussi, jusqu'à 40 ans de prison.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent