Incendie d'une tour à Londres : un bébé miraculeusement rattrapé après avoir été jeté du neuvième étage

DirectLCI
MIRACLE - C'est dans un brasier haut de 27 étages que se sont réveillés, dans la nuit de mardi à mercredi, les habitants de la tour Grenfell, à Londres. Pris au piège, beaucoup ont sauté, sous les yeux horrifiés des témoins. Un bébé, jeté par sa mère du neuvième étage, a miraculeusement pu être sauvé.

Les moments les plus tragiques comptent parfois de belles histoires. Dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu’une tour d’habitation londonienne de 27 étages transformée en brasier prenait au piège des centaines d’habitants, un bébé a pu être sauvé in-extremis. Selon un témoin, une mère paniquée aurait jeté son enfant du neuvième étage de la tour Grenfell. Un homme, posté sous sa fenêtre, l’aurait alors rattrapé.


"Il y avait des cris et quelqu’un montrait par de grands gestes qu’il y avait une femme à la fenêtre. J’ai levé les yeux et j’ai vu une femme s’agiter frénétiquement et hurler, signifiant avec ses mains qu’elle allait jeter son bébé. Elle a enveloppé l’enfant dans ce qui semblait être un drap ou une couverture et l’a jeté par la fenêtre, explique Samira Lamrani, interviewée par le HuffPost britannique. Un homme situé en bas a couru et a attrapé miraculeusement le bébé au bon moment. Ensuite, ce que je suppose être la silhouette de la mère a disparu et c’est la dernière chose que nous avons vue."

Sur place, d'autres témoins décrivent des scènes d'horreur. Khadejah Miller, habitante d'un immeuble voisin, raconte : "Quand j'ai regardé par la fenêtre, tout l'immeuble était en flammes. Quand nous sommes allés sur notre balcon, tout le monde sautait, tout le monde hurlait. (...) C'est vraiment la pire chose que j'ai jamais vue."

En vidéo

Incendie à Londres : "Tout le monde sautait, tout le monde criait"

Selon le premier bilan, encore provisoire, six personnes ont péri dans l'incendie et cinquante auraient été blessées. Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déjà prévenu que le bilan risquait de s'alourdir pendant les recherches, qui vont durer plusieurs jours. Selon Judith Blakeman, membre du conseil de quartier de Notting Dale, entre 400 et 600 personnes résidaient dans cette tour qui avait subi l'année dernière une rénovation de près de 10 millions de livres (11,3 millions d'euros).

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter