Incendie d'une tour à Londres : au moins 17 morts, 18 personnes dans un état critique... Ce que l'on sait du drame

DirectLCI
INCENDIE - Une tour de 27 étages située dans l'ouest de Londres est en flammes depuis mercredi matin. En fin d'après-midi, les autorités dressait un nouveau bilan faisant état de 17 personnes décédées, 78 personnes hospitalisées dont 18 dans un état critique. Que sait-on de ce tragique événement ?

Un incendie qui s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi, dans un immeuble d'habitation de l'ouest de Londres, baptisé Grenfell Tower. Situé dans le quartier de North Kensigton, il compte 120 logements répartis sur 27 étages. Nombreux sont les habitants portés disparus. 


Douze  morts et 78 blessés à l'hôpital (dont 18 dans un état critique) sont à déplorer selon un bilan provisoire communiqué par les autorités, à 18 heures. 

Le bilan : au moins 17 morts et 78 personnes hospitalisées

Plusieurs témoins ont affirmé avoir entendu des cris dans l'immeuble et vu des habitants à leur fenêtre, coincés dans leur appartement. "J'ai crié aux gens de descendre, mais ils disaient qu'ils ne pouvaient pas quitter leur appartement parce qu'il y avait trop de fumée dans les couloirs", raconte Jody Martin, un témoin, à la BBC. Ce dernier dit avoir vu une personne tomber du bâtiment et une femme tenir son bébé à la fenêtre.

Que s'est-il passé ?

Les pompiers ont été prévenus de l'incendie à 1h54 du matin (heure française) et sont arrivés sur place en six minutes, rapporte la BBC. Plus de 40 camions de pompiers et 200 soldats du feu ont été mobilisés pour tenter d'éteindre les flammes qui se sont propagées très rapidement et ont ravagé l'immeuble du deuxième jusqu'au dernier étage.


Dans l'après-midi, les pompiers avaient pu accéder à tous les étages et tentaient d'éteindre certains foyers secondaires, tandis que de nombreux résidents manquaient toujours à l'appel.  Un témoin, Derry Glover, qui vit près de l'immeuble, a dit à la BBC avoir vu l'incendie s'étendre du quatrième au huitième étage. les causes de l'incendie n'étaient pas encore connues.


Un cordon de sécurité avait été mis en place autour de l'immeuble. Les équipes spécialisées des sapeurs-pompiers ont toutefois pu exclu le risque d'effondrement de la tour.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter