Incendie de Notre-Dame : de Trump à Merkel, les dirigeants du monde entier disent leur émotion

International
RÉACTIONS - Entre tristesse et stupéfaction, de nombreux dirigeants du monde entier ont réagi à l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Alors que les télévisions du monde entier passent en boucle les images de l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, les dirigeants de pays étrangers ont exprimé leur émotion, lundi soir. L'un des premiers à avoir réagi est le président américain Donald Trump, sur Twitter. Le chef d'État a jugé "terrible" d'assister à l'impressionnant incendie, et conseillé aux secours d'"agir vite".


"C'est si terrible d'assister à ce gigantesque incendie à Notre-Dame de Paris. Peut-être faudrait-il utiliser des bombardiers d'eau pour l'éteindre. Il faut agir vite", a écrit Donald Trump. Melania Trump, la Première dame des Etats-Unis, a affirmé avoir le "coeur brisé" pour les Parisiens en voyant les images du brasier. "Je prie pour que tous soient sains et saufs", a tweeté l'épouse du président américain.

Dans un communiqué, le Vatican a exprimé son "Incrédulité et tristesse". La chancelière allemande Angela Merkel a également réagi, par la voix de son porte-parole. "Ces horribles images de Notre-Dame en feu font mal. Notre-Dame est un symbole de la France et de notre culture européenne. Nous sommes avec nos pensées avec les amis français", a indiqué sur Twitter le porte-parole de la chancelière, Steffen Seibert.

D'autres leaders européens ont fait part de leur émotion, comme le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, qui évoque sa "préoccupation" pour le sort de "l'une des plus belles cathédrales du monde". Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini a quant à lui envoyé "une pensée au peuple de Paris". Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a quant à lui tweeté en français : "Un coup au coeur pour les Français et pour nous tous les Européens". La Première ministre britannique Theresa May a également adressé ses "pensées" aux Français.

Le maire de Londres Sadiq Khan a affirmé que la capitale britannique se tient au côté de Paris "dans la tristesse". "Scènes déchirantes de la cathédrale Notre-Dame en flammes. Londres est dans la tristesse avec Paris aujourd'hui, et dans l'amitié toujours. #NotreDame", a-t-il écrit sur Twitter.

Du côté de l'Union européenne, le président du Conseil européen Donald Tusk a tweeté "Nous sommes tous avec Paris aujourd'hui", tandis que le président de la Commission européenne a indiqué suivre "minute par minute" l'incendie et évoqué le "triste spectacle" et "l'horreur" de cette catastrophe.

La directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, s'est enfin dite "aux côtés de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter