Incendie meurtrier au Portugal : le feu en passe d'être maîtrisé au bout de cinq jours

DirectLCI
INCENDIE - Les principaux foyers du gigantesque feu de forêt qui touche le centre du Portugal depuis samedi sont enfin maîtrisés ce jeudi. Un dernier bilan fait état de 64 morts et de 204 blessés.
Live

#BILAN


L'incendie a fait 64 morts et 204 blessés

#ENFIN


Les pompiers sont parvenus ce matin à stopper la progression du feu qui s'était déclaré samedi, selon le commandant des opérations Carlos Tavares qui précise cependant que certains foyers pouvent encore reprendre.

#MÉTÉO


Le temps est "plus favorable" aujourd'hui qu'hier pour lutter contre l'incendie, avec des températures en assez nette baisse, qui ne devraient pas dépasser les 35°C, contre près de 43°C la veille, et un taux d'humidité plus élevé, selon l'agence météorologique portugaise.

#PROGRÈS


"95% du feu est sous contrôle", c'est-à-dire circonscrit mais non éteint, "c'est un grand progrès", explique le commandant régional de la protection civile, se disant "optimiste" pour la journée. 

#LUTTE


Les sauveteurs sont toujours à pied d'oeuvre ce matin pour tenter de venir à bout de l'incendie qui a débuté samedi. 

#VICTIMES


Le bilan provisoire s'élève à 64 morts et 157 blessés, dont sept graves.

#MOBILISATION


Environ 1200 pompiers et 400 véhicules restent mobilisés dans la région. En outre, onze avions de lutte anti-incendie, dont des Canadair, ont été dépêchés depuis dimanche par l'Espagne, la France et l'Italie. Le Portugal a affrété de son côté deux Canadair.

#ESSOUFFLEMENT


L'incendie semble avoir perdu en intensité cette nuit, selon le secrétaire d'Etat à l'Intérieur portugais. Des pluies intenses tombées à certains endroits ne sont pas étrangères à cette amélioration.  La veille, les flammes s'étaient brusquement ravivées après quatre jours de feu.  

#CORRECTION


Aucun Canadair ne s'est finalement écrasé hier au Portugal : "Je suis en mesure d'affirmer qu'aucun avion affrété par l'autorité de la protection civile [...] ou en opération sur le territoire national n'est tombé", assure le commandant de la protection civile Vitor Vaz Pinto.


Celui-ci revient ainsi sur une information donnée par erreur quelques heures plus tôt par un porte-parole de la protection civile. Pour expliquer cette confusion,  la possibilité de la chute d'un avion civil ou l'hypothèse de l'explosion de bouteilles de gaz entreposées dans une roulotte abandonnée ont toutefois été évoquées. 

#CONFUSION


La situation est loin d'être claire sur place. Tandis que l'AFP a indiqué qu'un avion s'était écrasé, la Protection civile assure ne pas avoir eu connaissance d'un canadair manquant l'appel à Pedrógão Grande. 

#POMPIERS


Onze avions de lutte anti-incendie, dont des Canadair, ont été dépêchés depuis dimanche par l'Espagne (six), la France (trois) et l'Italie (deux). 

#CRASH


Un Canadair dont on ignore encore la provenance s'est écrasé ce mardi après-midi pendant qu'il combattait le feu. 46 aéronefs sont engagés dans tout le pays pour lutter contre cet incendie qui a fait 64 morts et 157 blessés, dont sept graves dans la nuit de samedi à dimanche. La protection civile espagnole a affirmé à l'AFP qu'aucun Canadair envoyé par l'Espagne n'avait eu d'accident.

#BRASIER


Selon la protection civile, 70% du brasier est désormais sous contrôle. Mais des flammes continuent de ravager les collines boisées de cette partie du Portugal.

#NOUVEAU BILAN


Selon les autorités portugaises, le bilan officiel de l'incendie a été réévalué lundi soir et porté à 64 morts, dont un Français. Depuis samedi, quelque 135 personnes ont été blessées dans le feu qui a ravagé Pedrogao Grande et dans les foyers d'incendie dans les alentours.


 D'après les précisions des autorités, 47 victimes ont péri sur la route nationale 236, dont 30 piégées dans leurs voitures.

#ENTRAIDE


Deux avions espagnols et deux italiens doivent arriver aujourd'hui, ainsi que des renforts terrestres, dans le cadre du mécanisme européen de protection civile activé à la demande de Lisbonne. En outre, quatre Canadairs espagnols et trois français sont arrivés dès dimanche pour appuyer les pompiers portugais. 

#PIÉGÉS


Selon les autorités portugaises, une grande partie des victimes ont péri dès samedi dans leurs voitures, piégées par les flammes. D'autres corps ont été découverts dans des maisons de zones isolées.

# DÉCÈS


Un Français a trouvé la mort dans l'incendie qui a fait au moins 62 victimes, selon le ministère des Affaires étrangères.  


"Un de nos compatriotes est décédé dans ces incendies. Le centre de crise et de soutien à Paris et notre ambassade à Lisbonne sont mobilisés pour apporter tout le soutien nécessaire à ses proches, que nous assurons de notre pleine solidarité", précise le Quai d'Orsay dans un communiqué.

#PERSISTANT


Ces images de ce matin, postées sur Twitter par la journaliste de LCI sur place, montrent que le feu n'est toujours pas maîtrisé. L'incendie qui ravage la région de Leiria est le plus grave et le plus meurtrier depuis 50 ans.

#VIDEO


Plus de 900 pompiers sont à pied d'oeuvre pour venir à bout d'un mur de feu qui a atteint jusuq'à 50 mètres.  L'incendie a fait au moins 62 morts et les habitants sont sous le choc. 

#SITUATION


Le Portugal entame trois jours de deuil national ce lundi, alors que les pompiers luttent toujours pour maîtriser le dramatique incendie.

#DERNIER BILAN


Un dernier bilan, publié peu après 23 h par le ministère de l'Intérieur, fait état de 62 morts, indique Público. Le feu reste actif sur plusieurs fronts.

#IDENTIFICATION


L'Ordre des dentistes a proposé son aide aux autorités pour identifier les victimes de la tragédie, a annoncé l'agence de presse Lusa. Il s'agirait d'un des moyens les plus efficaces et rapides.

#VU DE L'ESPACE


Une  image satellite prise dimanche par la NASA, met en évidence la fumée provoquée par les incendies dans le centre du Portugal.

#POINT SUR L'ENQUÊTE


La police judiciaire a indiqué avoir "réussi à déterminer qu'un orage sec est à l'origine de l'incendie", écartant la piste criminelle. "Nous avons trouvé l'arbre frappé par la foudre", a déclaré son directeur national, Almeida Rodrigues.

#AIDE INTERNATIONALE


Le secrétaire général des Nations unies et ex-Premier ministre portugais, Antonio Guterres, s'est dit "choqué" par la tragédie et a annoncé le soutien de l'organisation "pour aider le Portugal".

#SOUTIEN


Le chanteur Salvador Sobral, qui a remporté l'édition 2017 de l'Eurovision, a annoncé que les sommes récoltées grâce aux ventes d'albums dimanche soir à l'occasion de son concert à Ourém,  seraient intégralement reversées aux familles des victimes de la tragédie. 

#DÉCLARATION


Le président de la République portugaise, Marcelo Rebelo de Sousa, s'est adressé à la population dans une déclaration officielle dimanche soir. "Notre douleur ne se mesure pas", a-t-il conclu 

#DERNIER BILAN


Le dernier bilan de la protection civile fait état de 61 morts et 62 blessés, dont cinq dans un état grave. Il s'agit d'un enfant et de quatre pompiers. Mais les autorités n'excluent pas de trouver encore d'autres victimes dans des villages cernés par des murs de flammes.

#POINT


Sous des températures caniculaires, le feu se poursuit ce dimanche dans la soirée sur quatre fronts, dont un d'une grande violence, selon les autorités. Plus de 800 pompiers et 260 véhicules sont toujours à pied d'oeuvre pour combattre le sinistre.

#AIDE


La police portugaise a publié un message sur ses comptes Facebook et Twitter pour informer la population des moyens les plus efficaces de venir en aide aux victimes (don de produits alimentaires, de pansements...)

 #INSTINCT


Douze personnes se sont réfugiées dans un réservoir d'eau toute la nuit  de samedi à dimanche pour échapper au feu qui sévissait aussi dans le village de Nodeirinho, a relaté le Jornal de Notícias.

#VICTIMES


Un élu de la municipalité de Castanheira de Pera, violemment touchée par l'incendie, a annoncé dimanche que plusieurs touristes figuraient parmi les automobilistes qui ont trouvé la mort. Ils étaient en train de se rendre à la plage, quand ils ont été frappés par les flammes, a précisé l'agence de presse, Lusa.

#DON


L'entraîneur portugais de football André Villas-Boas a annoncé sur son compte officiel Instagram, qu'il ferait don de 100.000 euros aux familles des victimes de la tragédie de Pedrogao Grande. 

#SOLIDARITÉ


Plus de 40 infirmières se sont portées volontaires pour venir en aide au nombreux blessés de Pedrogao Grande, où le feu s'est déclaré.

#ROUTE DE L'ENFER


Des dizaines d'automobilistes ont trouvé la mort sur la nationale 236, devenue la route de l'enfer, en tentant de foncer au travers des flammes. Dimanche après-midi, au moins une douzaine de véhicules carbonisés jonchaient encore la route qui relie Figueiro dos Vinhos à Castanheira de Pera, derrière un barrage monté par les autorités.

#BELLE HISTOIRE


Un homme de 33 ans, dont la maison a été entièrement détruite samedi dans le gigantesque feu de forêt, a miraculeusement survécu et réussi à sauver sa famille. Le père, la mère, et leur fille de 11 ans, se sont enfuis dans une camionnette, qui a fini sa trajectoire dans un pin, les obligeant à poursuivre leur fuite à pied, relate le site de la chaîne de télévision portugaise TVI24.

#ÉVACUATIONS


Trois villages, à proximité immédiate de Pedrogao Grande, ont dû être évacués dimanche après-midi à l'issue de la "lutte sans trêve" des pompiers, a précisé Público. Il s'agit de Graça, Derreada Cimeira et Alge.

#DÉGÂTS


95 % de la fôret ont été ravagées par les flammes à Pedrogao Grande dans la région de Leiria, où le gigantesque incendie de forêt a éclaté la veille, selon Público.

#SITUATION


En raison du vent qui souffle dans cette région-là du Portugal, les secours seront à cran ce dimanche, entre 20 heures et 21 heures, "une période très critique au niveau des incendies", relève Diario de Noticias.

#SOUTIEN


L'association Caritas Nacional a annoncé qu'elle débloquait 200 000 euros pour soutenir les victimes de ces incendies. 

#PORTUGAL EN DEUIL


Le Portugal a décrété trois jours de deuil national à partir de ce  dimanche, après l'incendie de forêt le plus meurtrier de son histoire récente, a annoncé le gouvernement.

#BILAN


L'incendie de forêt au Portugal fait 62 morts, selon un nouveau bilan officiel 

#HOMMAGE DU PAPE


Lors de l’Angélus, le pape François a exprimé sa proximité avec les victimes de cette tragédie et demandé quelques instants de silence aux fidèles réunis sous ses fenêtres place Saint-Pierre.

#BILAN


Le bilan du violent incendie de forêt au Portugal grimpe à 58 morts et 54 blessés (source : secrétaire d'Etat pour les Affaires intérieures, Jorge Gomes)

#QUATRE FRONTS

 

Dimanche en milieu de journée, le feu se poursuivait sur quatre fronts,  dont deux d'une très grande violence, selon les autorités, et quelque 900  pompiers et près de 300 véhicules étaient toujours mobilisés pour le combattre.

#AIDES


Deux Canadairs espagnols sont arrivés sur place dimanche matin pour appuyer
les pompiers portugais. La France a décidé d'acheminer trois avions spécialisés
dans l'extinction de feux, qui sont attendus dans l'après-midi.

#LOCALISATION 

#HOMMAGE


Une minute de silence et des brassards noirs pour les Portugais face au Mexique, match de Coupe des Confédérations ce dimanche après-midi 

#RENFORTS 


Deux Canadairs ont été envoyés dans la matinée en renfort par l’Espagne, tandis que "des renforts français sont sur le point d’arriver", a précisé le secrétaire d’État à l’Intérieur, Jorge Gomes.

Le Portugal est en deuil. Un gigantesque feu de forêt a fait 64 morts et 204 blessés dans le centre du pays. C'est l'incendie le plus meurtrier de l'histoire récente du pays. Parmi ces victimes, 30 ont été piégées par les flammes dans leur voiture. 


Le feu s'est déclenché samedi sur plusieurs fronts concomitants dans la commune de Pedrogao Grande, située dans le district de Leiria. Ce jeudi , les principaux foyers sont enfin maîtrisés.  Au total, près de 2400 pompiers ont été mobilisés pour venir à bout des flammes.


Le pays, touché par une forte canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions, a dû faire face à ce que le Premier ministre portugais Antonio Costa a qualifié de "plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années sur le front des incendies de forêt".  

En vidéo

Incendie meurtrier au Portugal

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter