Incendies en Amazonie : quels sont les moyens que la France envoie pour lutter contre les feux en Bolivie ?

International

Toute L'info sur

La forêt amazonienne touchée par des incendies ravageurs

ENVIRONNEMENT - L'Amazonie brûle toujours. Alors que Dans un communiqué, le Quai d'Orsay annonce dans un communiqué que la France a envoyé des moyens humains et logistiques pour lutter contre les incendies en Bolivie. Le pays est actuellement en proie à des incendies qui ont dévasté plus d'1.2 million d'hectares depuis mai dernier.

On le sait, depuis des mois, l'Amazonie est en train de se consumer et parfois les moyens pour lutter contre les flammes viennent à manquer. Lors du G7, Emmanuel Macron l'avait annoncé, une aide serait apportée aux pays bordant l'Amazonie, en proie aux flammes. Si les sept pays qui se partagent la forêt ont défini quelles mesures de protection pouvaient être mises en oeuvre pour la préserver, la France a annoncé ce samedi 7 septembre, qu'elle avait mis à la disposition de la Bolivie, des moyens humains et logistiques pour lutter contre les incendies  qui ont dévasté plus d'1.2 million d'hectares depuis mai dernier. 

Voir aussi

Ce samedi 7 septembre, un avion a décollé de l'aéroport de Vatry, dans la Marne. A bord de cet avion, 38 sapeurs-pompiers militaires de la sécurité civile accompagnent Denis Gaillard, ambassadeur de France en Bolivie. Il transporte aussi "le matériel nécessaire au travail du détachement de la sécurité civile et un don à la Bolivie de deux tonnes d’équipements de lutte contre les incendies prélevés sur les moyens nationaux de la sécurité civile et financés par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères", indique le communiqué du Quai d'Orsay. 

Ce détachement de professionnels aura pour mission première de lutter contre les incendies "en lien avec les autorités boliviennes" dans la région de Santa Cruz. Autres moyens déployés, quatre pilotes de drones sapeurs-sauveteurs militaires et trois drones qui devraient faciliter le travail sur place, en terme de reconnaissance et de localisation des feux. Un sapeur-pompier expert en investigation aérienne, est également détaché. 

Lire aussi

Le 3 septembre dernier, une équipe de la sécurité civile avait déjà décollé en direction de la Bolivie. Cette équipe se compose notamment de six militaires français, experts en feux de forêt, en logistique, en transmissions et en opérations terrestres. A leurs côtés, cinq membres de la sécurité civile et un membre de la brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP), expert en feux de forêt en Amazonie, ont aussi été dépêchés. "Le ministère de l’Intérieur a par ailleurs envoyé 3 spécialistes au sein d’une équipe européenne de protection civile dont la mission est de coordonner les équipes engagées sur le terrain", précise toujours le communiqué. En tout, ce sont 46 personnes, experts dans leur domaine qui ont rejoint la Bolivie. 

Le G7, réuni à Biarritz, avait promis de débloquer d'urgence 20 millions de dollars pour envoyer des avions bombardiers d'eau pour lutter contre les feux en Amazonie. Cette aide avait été sèchement refusée par le Brésil. La majeure partie de la forêt amazonienne soit 60% de la surface, se trouve au Brésil. Le reste se répartissant entre la Colombie, la Bolivie, l'Equateur, le Guyana, le Pérou, le Surinam, le Venezuela et la Guyane française. Entre début janvier et le 5 septembre, 96.596 foyers d'incendies se sont déclarés au Brésil, dont 51,4% en Amazonie, selon l'institut d'observations spéciales (INPE).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter