Incendies géants en Californie : aux côtés de ceux qui ont dû évacuer

Incendies géants en Californie : aux côtés de ceux qui ont dû évacuer

ENVIRONNEMENT - La Californie est toujours en proie aux pires incendies de son histoire. Des orages sont attendus, de quoi faire craindre de nouveaux départs de feu. Des centaines de milliers d'hectares ont déjà brûlé et des dizaines de milliers d'habitants ont dû évacuer.

La Californie est toujours en proie aux incendies parmi les plus vastes de son histoire. Ce dimanche, ils continuaient de ravager cet Etat, chassant des dizaines de milliers de personnes de chez elles alors que des orages font craindre de nouveaux départs de feux. Plusieurs milliers d'impacts de foudre ont déclenché des incendies, ces derniers jours. Des incendies qui recouvrent  la région d'une épaisse couche de fumée.

Toute l'info sur

Le 20h

Des ordres d'évacuation

36° à l'ombre et les flammes se rapprochent dangereusement de Forestville, zone résidentielle de Californie. L'air, vicié, est difficilement respirable et la fumée, très irritante. C'est pour cela que ce matin, une évacuation immédiate a été ordonnée dans cette petite ville. C'est désormais une ville fantôme : il n'y a plus personne. Les habitants comme Jimmy et son mari, n'ont eu d'autres choix que de partir de cette localité, non loin de Sacramento.

Dans sa maison, elle remplit les valises de quelques vêtements, de médicaments et de bijoux. "On regarde, on prend tout ce qu'on peut, 2 jeans, 5 t-shirts, l'essentiel, on se fiche d'avoir 10 paires de chaussures ou tout le reste", dit-elle, fataliste. Pendant ce temps, son mari arrose le toit de leur maison pour la protéger des flammes et que rien ne puisse servir de combustible. Tous deux partent dans leur famille, dans un lieu plus sûr. 

Mais tous n'ont pas cette chance : en tout, 120.000 personnes ont été évacuées et certaines doivent rejoindre les centres d'accueil. "Chaque année, c'est pareil, ça se propage. Vous avez déjà vu des feux comme ça, vous ? C'est effrayant.  ça fait flipper !", explique une femme, fuyant les flammes avec son bébé. 

Tout le monde doit rester en alerte et avoir un plan d'évacuation- Calfire

Cette semaine, près de 400.000 hectares ont brûlé dans l'Etat de l'ouest des Etats-Unis, selon Calfire, l'agence californienne de lutte contre les incendies. "De nouveaux orages sont prévus" jusqu'à mardi, a prévenu Calfire sur Twitter. "Tout le monde doit rester en alerte et avoir un plan d'évacuation", précise l'agence.

Lire aussi

268.000 hectares partis en fumée

Quelque 2.600 pompiers combattent les deux feux les plus importants, sur les 13.700 mobilisés sur "la vingtaine de gros incendies", selon Calfire. "Si vous ne croyez pas au changement climatique, venez en Californie", a tweeté le gouverneur de l'Etat Gavin Newsom. Il a publié sur son compte une photo spectaculaire d'immenses nuages de fumée s'élevant des incendies, qui "ne représente qu'une petite partie des près de 600 incendies que nous combattons cette semaine".

Les deux principaux foyers, surnommés le "SCU Lightning Complex" et le "LNU Lightning Complex", ont réduit en cendres 268.000 hectares et plus de 840 constructions. Le premier avait brûlé, ce dimanche, 137.000 hectares, et le second 131.000 hectares, ce qui en fait respectivement les second et troisième plus gros incendies de l'histoire de la Californie. Les pompiers en contrôlaient respectivement 10% et 15%. 

Selon le Los Angeles Times, plus de 485.600 hectares ont été dévorés par les flammes depuis un mois, soit beaucoup plus que les 104.813 hectares brûlés sur l'ensemble de l'année dernière. "Un bilan sidérant aussi tôt dans la saison des incendies", déplore le quotidien. Pour le moment, cinq décès sont à imputer aux derniers feux. Quatre corps avaient été retrouvés jeudi, dont trois dans une maison détruite d'une zone rurale du comté de Napa.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.