Inde : dix bébés morts dans un incendie dans une maternité

Des membres des forces de l'ordre devant la maternité où un incendie a provoqué la mort d'un moins 10 bébés, à Bhandara, en Inde

INDE - Dix bébés ont péri dans un incendie qui a affecté une maternité dans l'État indien du Maharashtra samedi 9 janvier, selon les informations données par un médecin.

Dix bébés sont décédés dans un incendie ayant affecté une maternité dans l’État indien du Maharashtra samedi 9 janvier. Une catastrophe faisant douter de la sûreté des hôpitaux indiens, selon les informations données par un médecin, Pramod Khandate, à l'Agence France Presse. 

Le personnel a pu secourir sept nouveau-nés à l'hôpital du district de Bhandara (centre) mais n'est pas parvenu à sauver dix autres bébés, a-t-il indiqué. Les enfants décédés étaient âgés de quelques jours à trois mois, selon des informations de presse.

Cause de l'incendie pour l'heure inconnue

"La cause de l'incendie n'est pas encore connue, mais notre personnel a éteint l'incendie dès que possible. La fumée a fait suffoquer les bébés", a indiqué le médecin. Les infirmières avaient déclenché l'alarme en constatant qu'un incendie était parti de l'unité néonatale de l'hôpital. Les pompiers ont pu empêcher l'incendie de se propager à d'autres parties du site.

"Tragédie poignante à Bhandara, Maharashtra, où nous avons perdu des jeunes vies précieuses", a déclaré sur Twitter le Premier ministre Narendra Modi. Le dirigeant de l’opposition Rahul Gandhi a qualifié ces morts d'"extrêmement tragiques".

Les autorités ont ordonné une enquête immédiate, après ce nouveau drame dans un établissement hospitalier. A cause d'autres drames similaires, la Cour suprême a demandé un rapport sur la sûreté des hôpitaux traitant les cas de coronavirus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter