Inde : l'incendie d'une usine à New Delhi fait au moins 43 morts

Inde : l'incendie d'une usine à New Delhi fait au moins 43 morts
International

DRAME - Au moins 43 personnes ont péri dans l'incendie d'une usine à New Delhi, en Inde, ce dimanche. Les ouvriers se reposaient dans les dortoirs du bâtiment de six étages quand le feu s'est déclaré aux premières heures de la matinée. Une cinquantaine de personnes ont été intoxiquées.

Au moins 43 personnes sont décédées ce dimanche 8 décembre dans l'incendie d'une usine à New Delhi, selon un bilan provisoire qui pourrait encore s'alourdir, a déclaré la police locale à l'AFP. Les victimes sont des "ouvriers qui dormaient à l'intérieur de ce bâtiment comprenant quatre ou cinq étages", a indiqué Sunil Choudhary, chef adjoint des pompiers de New Delhi. Seize autres personnes ont été hospitalisées, a ajouté Monika Bhardwaj, adjointe au commissaire de police en charge du quartier nord de la capitale indienne, où s'est déroulé ce drame humain. 

Par ailleurs, au moins 50 personnes ont été sauvées par les services de secours, selon un responsable des pompiers, précisant que l'incendie a été éteint. Un haut responsable de la police a précisé un peu plus tard que le nombre de personnes sorties du brasier s'élevait à 58. 

Selon les premières éléments, le feu dévastateur s'est déclenché aux premières heures de la matinée dans un bâtiment plein de cartables d'écoliers et de matériel d'emballage, situé dans un vieux quartier de New Delhi. 

Des compensations déjà annoncées pour les familles

Les pompiers ont expliqué que les conditions d'accès au Bazar Sadar, un important marché de gros faiblement éclairé de la capitale, étaient très difficiles. "Les pompiers ont terminé les opérations de sauvetage. "Il n'y a pas d'autres victimes sur place", a annoncé Monika Bhardwaj, indiquant que les causes de l'incendie sont inconnues. Nous ne savons pas encore si les causes de cet incendie ont été aggravées par la présence de sacs d'emballage en plastique, de sacs et d'autres matériaux de ce type".

Lors d'une prise de parole sur place, le ministre en chef Arvind Kejriwal a ordonné "une enquête magistrale". "Aucun coupable ne sera épargné", a-t-il promis. Il a également déploré "la perte plus de 40 vies innocentes à cause du tragique incendie". "Nous ne pouvons pas ramener des vies perdues, mais le gouvernement de Delhi fournira un million de roupies (12.683 euros, ndlr) d'assistance aux familles qui ont perdu leurs proches et 100.000 roupies 1268 euros pour les blessés", a-t-il ajouté.

Voir aussi

En Inde, les usines et petites unités de fabrication sont situées dans des quartiers anciens et exigus, où le prix de l'immobilier est moins élevé. La nuit, ces bâtiments servent souvent de dortoirs pour les travailleurs pauvres, pour la plupart des migrants, qui parviennent ainsi à économiser de l'argent en dormant sur leur lieu de travail. Un manque de planification et des manquements dans l'application des règlements de construction et de sécurité entraînent souvent de tels accidents mortels.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent