Indonésie : huit des condamnés à mort ont été exécutés

Indonésie : huit des condamnés à mort ont été exécutés
International

PEINE CAPITALE - Huit des condamnés à mort pour trafic de drogue, dont sept étrangers, ont été fusillés en Indonésie, comme l'avait annoncé le parquet général indonésien mardi.

Les intenses pressions diplomatiques et les appels à la clémence auront finalement été vains. Huit condamnés à mort pour trafic de drogue, dont sept étrangers, ont été exécutés en Indonésie dans la nuit de mardi à mercredi, rapportent des médias locaux.

EN SAVOIR +
>> L'Indonésie annonce l'exécution imminente de neuf condamnés à mort

>> Trafic de drogue : pourquoi l'Indonésie est-elle aussi virulente ?
>> Qui sont les huit condamnés à mort exécutés en Indonésie ?

Sursis pour une Philippine

Cependant, une Philippine a obtenu un sursis à la dernière minute, après qu'une personne soupçonnée de l'avoir recrutée pour transporter de la drogue en Indonésie s'est rendue aux autorités aux Philippines, ont indiqué la chaîne publique Metro TV et le journal Jakarta Post .

Les huit hommes - deux Australiens, un Brésilien, quatre Nigérians et un Indonésien - ont été fusillés peu après minuit locale (mardi aux alentours de 19 heures, heure française) au complexe pénitentiaire de l'île isolée de Nusakambangan, accessible par la ville portuaire de Cilacap, selon les médias.

Serge Atlaoui absent de cette salve d'exécutions

Le Français Serge Atlaoui, 51 ans, a lui été retiré à la dernière minute de cette liste d'exécutions. Mais le Parquet général d'Indonésie a indiqué mardi qu'il n'attendrait "pas trop longtemps" pour l'exécuter seul si la procédure en cours était rejetée par la cour administrative de Jakarta.

Serge Atlaoui conteste devant le tribunal administratif de Jakarta l'absence de motivation dans le rejet de sa demande de grâce par le président indonésien, Joko Widodo. Le Jakarta Post , citant une décision qui aurait été publiée sur le site du tribunal, indique mardi que le recours administratif du Français aurait été rejeté, mais l'information n'a pas encore été confirmée par les autorités indonésiennes. 
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent