Indonésie : Les débris d'un avion transportant 54 personnes retrouvés en Papouasie

Indonésie : Les débris d'un avion transportant 54 personnes retrouvés en Papouasie

AVIATION – Un petit appareil indonésien a disparu des écrans radar dimanche matin. Des débris ont été retrouvés en fin de journée, ont annoncé les autorités.

Les autorités indonésiennes ont annoncé dimanche en fin de journée avoir retrouvé les débris d'un avion de ligne disparu le matin même. L'appareil, un ATR-42 de la compagnie locale Trigana Air, transportait 49 passagers dont cinq enfants, ainsi que cinq membres d'équipage, ont précisé les autorités.

Ce sont des villageois de la province orientale de Papouasie qui ont retrouvé l'épave, a déclaré  le directeur général du Transport aérien, M. Suprasetyo. "Selon les habitants, il s'est écrasé dans les montagnes. Nous sommes en train de vérifier", a-t-il encore précisé.

L'avion avait pour destination Oksibil, une localité montagneuse très reculée uniquement accessible en avion pour ce vol qui devait durer 45 minutes environ. Il a disparu des écrans radar peu avant 15 heures locales (8 heures en France), alors qu'il volait depuis une trentaine de minutes. Le directeur des opérations de Trigana Air, le capitaine Beni Sumaryanto, a expliqué que l'équipage avait contacté la tour de contrôle d'Oksibil une dizaine de minutes avant l'heure prévue pour l'atterrissage.

"La météo est très mauvaise"

"Nous ne savons pas ce qui est arrivé à l'appareil et nous nous coordonnons avec les autorités locales", a déclaré un porte-parole du ministère indonésien des Transports, J. A. Barrata. "La météo est très mauvaise là-bas. Il fait très sombre et c'est très nuageux. Les conditions ne sont pas propices aux recherches. La zone est montagneuse"

A LIRE AUSSI >> Le crash d'un avion militaire en Indonésie fait 142 morts

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.