Indonésie : resté à son poste pendant le séisme, ce contrôleur aérien devient un héros national

International
HÉROS - Un jeune contrôleur aérien a refusé de quitter son poste vendredi, alors qu'un tremblement de terre, qui a fait plusieurs centaines de victimes, frappait l'archipel des Célèbes. Il a sacrifié sa vie pour qu'un avion puisse décoller en toute sécurité.

Un contrôleur aérien devenu héros national. Alors que la terre commençait à trembler ce vendredi 28 septembre, il est resté à son poste pour assurer le décollage d’un avion de ligne. Une obligation, pour sécuriser le départ de l’engin, qui lui aura coûté la vie. Comme d'autres médias locaux, la chaîne locale Metro TV salue ce dimanche l'acte "héroïque" du jeune officier. 

Une dernière transmission

"Batik 6231 piste 33 dégagée pour décoller". Sur Instagram, le pilote de l'avion qu'il a fait décoller lui rend hommage en retranscrivant leur dernière transmission. Comme lui, les médias partagent le récit de Anthonius Gunawan Agun. Tué dans le séisme, qui a fait des centaines de victimes, il avait alors 21 ans. Il se trouvait sur son lieu de travail, à  l'aéroport Mutiara SIS Al-Jufrie de Palu, quand les premières secousses ont été ressenties. Selon des responsables de l'aéroport, il a voulu superviser le décollage de l’appareil d’une compagnie indonésienne, alors que ses collègues étaient déjà partis. 


Une fois l’avion dans les airs, la secousse s’est intensifiée. Le jeune contrôleur aérien a donc voulu prendre la fuite. Mais l’édifice commençait déjà à s’écrouler, obligeant Anthonius Gunawan Agun à sauter du quatrième étage de la tour. Il s'est cassé les deux jambes dans cette chute. Emmené d’urgence dans l’hôpital le plus proche, il est décédé des suites de ses blessures.

"Quand le séisme s'est produit, il était en train de donner l'autorisation de décollage à un vol de Batik Air et il a attendu que l'avion soit dans les airs pour finalement quitter la tour du contrôle du trafic aérien", a ainsi déclaré à l’AFP un porte-parole d'AirNav Indonesia, l'organisation de supervision du contrôle aérien. Dans un communiqué, l'entreprise a indiqué que le grade de M. Agung serait relevé de deux niveaux à titre posthume, en reconnaissance de son extraordinaire dévouement.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Indonésie : l'île des Célèbes dévastée par un séisme et un tsunami

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter